Décembre 2001               

Culture      Cérémonies      Infos pratiques      Evénements     

Pour ouvrir cette page, quelques mots d'hommage à George Harrison    
décédé à l'âge de cinquante-huit ans d'un cancer. L'ex-Beatles fut le          
premier à découvrir, au milieu des années '60, la spiritualité hindoue. Il      
entraînera à sa suite tout le groupe dans l'exploration de ces horizons        
nouveaux, et de leurs dimensions musicales. Ainsi donc, il n'est pas exa-  
géré de dire que le guitariste virtuose a joué un rôle de premier plan, avec
ses trois complices, dans la découverte en Occident de l'Inde et de sa      
musique. Ce n'est certes pas le Pandit Ravi Shankar, compagnon de route
de Harrison en bien des occasions, qui le démentira.                                 
                       Adieu l'artiste !   Tu étais quelqu'un de bien...       


Vie culturelle

Ne manquez par l'interview exclusive du peintre
ROBERT LABOR
... et trois reproductions de tableaux ; la marche dans le feu.

Rimayer : l'événement
discographique du mois !

   Le nouveau cru de Ziskakan est dans les bacs des disquaires. Le nouvel opus s'intitule Rimayer... et il a été en partie enregistré à Bombay (et en partie aussi à la Réunion, bien entendu). Les complices de Gilbert Pounia restent les mêmes que sur 4 ti mo, l'album précédent, mais le passage dans le Mahârâshtra a apporté son lot de nouvelles sonorités "made in India" : flûte, sarod, santur, violon indien...
   Ziskakan se produira samedi 15 décembre à la Clameur des Bambous (Saint-André) : une occasion de faire connaître quelques-uns de ces nouveaux titres. Dans quelques semaines, le groupe tournera à Maurice puis à la Réunion.

 

 

Chants hindous et musulmans

   A l'occasion de la commémoration de l'abolition de l'esclavage (fête du 20 décembre), le Conservatoire National de Région (notamment) accueille dans ses différentes antennes de l'île des concerts au cours desquels on pourra entendre ghazal(s) et kawali(s) - chants musulmans - ainsi que des chants dévotionnels hindous, les bhajan(s). Ils seront trois artistes à se produire : Subbhash Dhunoohchand, au tabla, Shradah Puttur, voix et harmonium, Ashwin Jodhun, guitare et synthétiseur.
   Dates : le 14 décembre, à 18 heures au CNR de Saint-Benoît ; le 15 décembre à 20 heures à la Maison de l’Inde à Saint-Louis ; le 17 décembre, à 18 heures au CNR de Saint-Denis ; le 18 décembre à 14 heures au Foyer Marie Poittevin, à la Plaine des Cafres ; le 19 décembre , à 16 heures, au CNR de Saint-Pierre avec la Troupe Arouna ; le 20 décembre, à 15 heures à la Plaque, dans le cirque de Mafate.


 

Concerts du groupe Renaissance

   A l'initiative de l'association saint-pierroise Run Muslim, un groupe de jeunes musulmans strasbourgeois, Renaissance, se produira le mercredi 26 décembre au CNR de Saint-Pierre (20 heures 30) et le samedi 29 à celui de Saint-Denis. Porteur d'un message de paix et de renouveau, le groupe a aussi la particularité de pratiquer essentiellement le chant a cappella. Notons enfin que le chanteur du groupe Le Silence des Mosquées, Khalid Mossayd, sera lui aussi sur scène auprès de Renaissance. Le Silence des Mosquées a tourné à la Réunion, on s'en souvient, en '99 et 2000, invité lui aussi par Run Muslim.

   D'autres informations au 0692 60 07 23.

 

Sortie du magazine Sangam, n° 18

   Le n° 18 du magazine publié par l'association Tamij Sangam, daté de novembre, est paru maintenant. Au sommaire, on trouvera entre autres un dossier sur la Route des Indes, des informations pour le parrainage humanitaire d'enfants indiens, des interviews, une fiche technique sur les rites hindous. Le prix de vente reste inchangé et modique : 10 Francs.

 

Festival d'Art Métis

   Le Festival d'Art Métis de Pierrefonds (Saint-Pierre) en est à sa quatrième édition. Il a pris désormais une ampleur considérable et se déroulera cette année du vendredi 23 novembre au dimanche 2 décembre. Les invités de Philippe Pelen et de sa troupe Talipot, quelque deux cents artistes, viendront des quatre coins de la planète et se produiront autour d'un thème fédérateur : Le Grand Océan : Mouvements et Métamorphoses.
   Parmi ces artistes, divers représentants des cultures indiennes : tambours de l’Inde et de la Réunion avec le Trio Tambour, danse traditionnelle indienne et  hip-hop du Sri Lanka avec Shantala Shivalingappa et Prema.
   Shantala Shivalingappa, danseuse de Kuchipudi, illustrant des épisodes de mythologie hindoue, et Prema, virtuose sri-lankais de danse hip-hop, seront une nouvelle fois réunis samedi 1er décembre à 20 heures au théâtre de Champ-Fleuri à Saint-Denis, sous la direction de Savitry Naïr et de ses musiciens, pour un spectacle original intitulé Takita.
   Ce même 1er décembre, à 15 heures à la Grange (ancienne usine de Pierrefonds), sera donnée par René-André Lombard une conférence intitulée L’acte créateur face aux pulsions meurtrières du monde. Sa réflexion sur la condition humaine sera notamment nourrie de références aux mythologies comparées, par exemple à la danse créatrice du grand dieu hindou Shiva.

   Pour tout renseignement, appelez le 0262 71 00 01.

 

Le Mahabharata de Peter Brook

   Le Théâtre du Grand Marché, à Saint-Denis, propose dans le cadre d'un cycle de films sur le théâtre, le brillant Mahabharata de Peter Brook, réalisé en 1990. L'occasion de découvrir ou redécouvrir la grande épopée indienne dans une mise en scène envoûtante et qui a fait date.
   Séances prévues le vendredi 7 décembre à 20 heures et samedi 15 à 15 heures. Le film sera diffusé en version originale sous-titrée.

   Pour tout renseignement, adressez-vous au 0262 20 33 99.

 

Sur la route des Indes

   ... Tel est le titre d'un album disponible début décembre à la Réunion et signé d'une toute nouvelle formation : Tamm Ha Tamm, qui s'est notamment produite dans le cadre du Festival d'Art Métis à Pierrefonds. Un groupe apparemment éclectique de six musiciens enracinés à l'origine dans des terroirs artistiques bien différents : maloya, musique celtique, musique indienne... On y retrouvera notamment le sitar de l'ami Indran Pillay. Une expérience fusionnelle dont le Journal de l'Ile vante "la beauté de la musique, à la fois envoûtante et planante".

 

Matinée culturelle musulmane

   A l'occasion de la fête de l'Aïd el-Fitr, l'ACLAO (Association Culturelle de Langues Arabe et Ourdou) organise une matinée culturelle. Elle aura lieu, selon la date définitive de la fête déterminée par la visibilité de la lune, le dimanche 16 décembre ou le lundi 17 , à partir de 10 heures, au Parc des Expositions de Saint-Denis. Le programme proposera : des chansons, de la musique, des sketchs… en français, en créole, en arabe et en ourdou.

   Pour de plus amples informations : ACLAO, 73,  rue Monseigneur de Beaumont, Saint-Denis. Tél et fax : 0262 20 25 74.

 

Commémoration du 20 décembre

   Comme chaque année, les Réunionnais vont fêter le 20 décembre, en mémoire de ce jour de 1848 où fut aboli l'esclavage. Diverses manifestations auront lieu, dans l'île ou en Métropole.
   Ainsi, l'Association Soleil de Bourbon en partenariat avec le Conseil Général de la Réunion et l'Association Réunionnaise Communication et Culture (ARCC) commémore l'événement le dimanche 16 décembre 2001 de 10 heures à 20 heures, Salle  Magallon -  4, bd Magallon 13015 Marseille - Métro Bougainville. Au programme notamment : un colloque sur le thème : l'esclavage et ses conséquences aux Antilles et à la Réunion. Mais également des danses, du moringue, de la musique, de la cuisine traditionnelle, des l'artisanat, des expositions.
   Cette même Association Soleil de Bourbon propose également un concert avec le nouveau groupe Gaskoner, le jeudi 20 décembre à la Guinguette "Chez Alricq", Quai de Queyries à Bordeaux, à partir de 21 heures 30.
   Le vendredi 21 décembre à 19 heures l'Association Réunionnaise Communication et Culture en partenariat avec le Conseil Général de La Réunion, le Conseil Régional de La Réunion, organise pour la quatrième année consécutive un colloque sur le thème : La mémoire longue
sous les auspices de l'UNESCO dans le cadre du programme La Route de l'Esclave. Lieu : UNESCO, Salle IV - Place Fontenoy Paris 7è, Métro Cambronne.

Voir aussi : http://www.run974.com

 

Bhajans et Ghazals

   Revenons l'espace de quelques lignes sur une manifestation culturelle qui a eu lieu le vendredi 23 novembre au Tam Tam café, à Saint-Pierre et le samedi 24 novembre au Centre Jaya, à Saint-Denis. Une occasion rare d'entendre des formes chantées traditionnelles indiennes : le ghazal - d'inspiration musulmane - et le bhajan - d'inspiration hindoue. Les trois artistes en présence étaient Artee Jankee, Ruben Savariaye, et Subhash Dhunoohchand, bien connu à la Réunion comme tablaïste.
   Une opération à renouveler plus souvent.

Haut de page


Cérémonies

Avertissement :
Les cérémonies "tamoules" ne seront annoncées qu'à titre exceptionnel, dans
la mesure où elles constituent des manifestations sacrées et souvent privées.
On ne saurait trop recommander aux personnes désireuses d'y assister
de faire montre avant tout de respect (dans leur tenue vestimentaire, dans
leur comportement, dans leur état d'esprit...).

   Diverses marches sur le feu, notamment en fin de mois.

 

Aïd el Fitr

   L'importante fête musulmane de l'Aïd el-Fitr, année 1422 de l'Hégire, mettant un terme au mois de jeûne du Ramadan, sera célébrée cette année autour du 16 ou 17 décembre. Plus de précisions dès que possible...
   ... C'est finalement lundi 17 qu'aura lieu la fête de l'Aïd el-Fitr. Voir aussi cette page.

   En cette occasion, l'association Al Ikram organise un "biryani de l'amitié" à la médersa de Saint-Denis. Quant à l'ACLAO (Association Culturelle et des Langues Arabe et Ourdou), elle  donne rendez-vous à ses membres et sympatisants au Parc des Expositions de Saint-Denis pour une petite fête en présence du maire du chef-lieu.

   Heureux Aïd el-Fitr à tous les musulmans de la Réunion !

 

 

Noël et Jour de l'An

   Incontournable rendez-vous pour les communautés chrétiennes : la Nativite le 25 décembre, et le début de l'année une semaine après. Période de réjouissances au cours desquelles on essaiera de ne pas oublier la signification de la venue du Christ parmi les hommes, au cours desquelles on essaiera aussi de ne pas oublier ceux qui souffrent.

   Joyeux Noël et Heureuse année à tous les chrétiens de la Réunion !

N'hésitez pas à consulter le calendrier des fêtes religieuses ! Cliquez

Haut de page


Informations pratiques

 

 Découverte culturelle
Réunion profonde

   Derrière cet intitulé généraliste se cache un guide, un homme passionné qui vous permettra de découvrir divers aspects authentiques des cultures indiennes (notamment) de la Réunion : lieux sacrés, marche sur le feu, kâvadi... Pour aller bien au-delà des simples apparences spectaculaires ; pour découvrir histoire, légendes, explications religieuses et philosophiques !
   Les groupes (à partir de deux ou trois personnes) peuvent éventuellement négocier d'autres dates que celles proposées par le guide.

  Les thèmes des découvertes sont les suivants :
- Voir et comprendre une marche sur le feu.
- La Réunion des religions (visites de lieux sacrés : ashram, temple hindou, mosquée, etc.)
- Islam, hindouisme et confucianisme à Bourbon.

D'autres dates encore pour la découverte de "la Réunion mystérieuse" et "esclavage, marronnage et croyances populaires".

   Pour tout renseignement (dates, tarifs, inscription...), téléphonez au   0262 58 02 50.

 

Découverte des lieux de culte
et de rassemblement de Saint-Pierre

   La municipalité de Saint-Pierre a officiellement lancé, le 16 février, les visites guidées de lieux de culte et de rassemblement, un projet déjà relativement ancien auquel j'ai fait allusion dans le corps de ce site. Ce "produit" touristique a pour but de faire découvrir et de mettre en valeur un aspect important du patrimoine local. Ces visites, assurées par un guide interprète spécialement recruté et formé, conduiront le public sur les sites de l'Eglise du Bon Pasteur, du temple chinois de Guand-Di, de la mosquée de Saint-Pierre et des temples Narassinga Peroumal et Maha Badra Karly de Ravine -Blanche. L’histoire, les légendes populaires, les pratiques religieuses, ainsi que l’intérêt architectural et artistique des sites choisis seront l'objet de commentaires et d'informations. Une brochure sera même remise aux visiteurs au terme de leur périple.

  Pour vous renseigner, contactez l'Office de Tourisme du District Sud (Saint-Pierre) :
17, boulevard Hubert Delisle - 0262 25 02 36 - Centre serveur : -25 82 76.

 

Apprentissage de l'ourdou

   Une association basée à Saint-Denis, propose des cours de langue ourdou et de langue arabe. L'ACLAO (Association Culturelle et des Langues Arabe et Ourdou) s'adresse à un public de tous les âges, toutes les cultures, tous les niveaux, et compte plus de cent trente membres.
   Les activités d'apprentissage sont variées et adaptées au public. Il est à noter que, dans un avenir indéterminé, l’association envisage des échanges linguistiques avec l’Inde et l’Arabie Saoudite.

   Pour tout contact : ACLAO, 73,  rue Monseigneur de Beaumont, Saint-Denis. Tél et fax : 0262 20 25 74.

Haut de page


Evénements

 

Une résurrection

   La Fédération des Associations et Groupements Religieux Hindous et Culturels Tamouls de la Réunion était depuis pas mal de temps une instance en sommeil, après avoir pourtant mené des actions utiles et constructives pour la culture tamole à la Réunion. Depuis l'assemblée générale du 2 décembre, la Fédération a pris un nouveau départ, sous la présidence de M. Marc Cadivel. Un nouveau bureau a été élu, et des projets ont été lancés.
   Indes réunionnaises souhaite beaucoup de succès à une instance fédératrice telle que celle-ci !

  Contacts : 0692 66 08 50 et 0692 69 76 79.

 

Conclusions du Congrès Mondial
pour la Préservation De la Diversité Religieuse


   Du 15 au 17 novembre dernier s'est tenu à New Delhi, en Inde, le premier Congrès Mondial pour la Préservation de la Diversité des Religions. Ces journées d'études et de débats ont été inaugurées par Son Excellence Sri Atal Bahari Vajpayi, Premier Ministre de l'Inde, Sa Sainteté le Dalai Lama, Sri R. Venkataraman, ancien Président de la République Indienne, Sa Sainteté Swami Dayananda Sarasvati, pour ne mentionner qu'eux. Plusieurs centaines de délégués venus de tous les
continents ont débattu de ce qu'on pourrait appeler " le refus de la mondialisation religieuse ". Il y avait là des représentants des religions " minoritaires " (Mayas, Aztèques, Africaines, Indiens du Brésil, Jains, Sikhs, Taoistes, etc.) qui refusent les méthodes de conversions programmées que certaines organisations religieuses internationales ont mises en place pour convertir le monde. Ce congrès est une première étape vers la vigilance contre la mondialisation religieuse, a pris certaines décisions qui pourraient avoir des conséquences importantes pour le futur de l'humanité.
   Swami Adwayananda de l'Ashram du Port (Réunion), porte-parole du Congrès auprès du public francophone, nous communique ci-après les informations nécessaires concernant cet événement.

LISTE DES PRINCIPAUX INTERVENANTS

S.S. SWAMI DAYANANDA SARASVATI - Inde - Hindouisme
R. VENKATARAMAN - Inde - Ancien Président de la République Indienne
S.S. Le DALAI LAMA - Tibet - Bouddhisme tibétain
I. B. VAJPAYI - Inde - Premier Ministre de l'Inde
BAWA JAIN - USA - ONU
Rabbin ZINOVI KOGAN - Russie - Grand Rabbin de Moscou
Rabbin Alan PLANCEY - Royaume Uni -Grand Rabbin de Londres
Swami VIDYANANDA GIRI - Inde - Hindouisme
Père Greg COMELLA - USA - Catholicisme
Prof. Meher Master MOOS - Inde - Parsi
LIGHTNING BEAR - USA - Comanche
Chandra SETIAWAN - Indonésie -Confucianisme
Swami VIDITATMANANDA - Inde - Hindouisme
Prof. Narayana NAMBOODIRI - Inde - Hindouisme
Swami AGNIVESH - Travailleur social - Inde - Hindouisme.
Akatl ORTEGA - Mexique - Aztèque
Kaka Wera Jecupe - Brésil - Amérindien
Koenraad LOGGHE - Belgique - Traditions européennes pré-chrétiennes " Asatru "
Swami NIRLIPTANANDA - Inde - Hindouisme
Reine-Mère YIADON - Ghana - Traditions africaines
Alehandro Perez OXLAJ - Guatemala - Maya
Michel DANINO - France - Anthropologue
Alain LeGOFF - France - Druidisme
Purna Chandra MAHAPATRA - Inde - Hindouisme
Siri Sumedha THERO - Inde - Bouddhisme indien
Joseph CHEN - Taiwan - Taoisme
Dorothy Randall GRAY - USA - Inter-religieux
Bodul TULKU - Tibet - Lama bouddhiste
Jayendra SARASVATI - Inde - Pontife hindou
Roop Chandji - Inde - Muni jaïn
Yvette ROSSER - USA - Université d'Austin (Texas)
Mahamandaleshwar DEVENDRA GIRI  - Inde - Hindouisme
Bharat JHUNJHUNWALA - Inde - Hindouisme
A.K. MERCHANT - Inde - Foi Baha'ï
Agus Indra UDAYANA - Indonésie - Hindouisme Balinais

Retour

PRINCIPAUX THEMES ABORDES

- Compréhension de la Liberté de religion
- Qu'est-ce que la liberté religieuse ?
- Définition de la liberté religieuse
- Le conquérant et le conquis
- Aspects principaux de la tradition maya
- Racines indiennes des Romas (Gitans)
- Les Amérindiens des USA
- Comment Misr est devenu l'Egypte ?
- Quelques aspects du Sanatana Dharma
- Comparaison entre Druidisme et Védisme
- Mondialisation
- Préservation de la diversité religieuse
- La crise des religions
- Diversité religieuse et biodiversité
- Le danger de la monoculture
- La dégradation culturelle
- L'expérience de l'unité dans la multiplicité
- La mondialisation contre la diversité culturelle
- Une proposition pour une théologie globale
- Respect et harmonie vue par la Foi Baha'ï
- Principes du Taoisme
- Principes du Confucianisme
- Souffrances dues aux conversions forcées
- Conversions sources de violences
- Progrès de l'implantation des Eglises en Inde

PRINCIPAUX THEMES PAR SESSIONS

15 novembre :  -  Signification de la liberté religieuse
16 novembre :  -  Histoire des religions ethniques
                        - Préservation de la diversité des religions dans une ère de mondialisation
17 novembre : - Adoption de Résolutions
                       - Stratégies pour promouvoir la Compréhension et le Respect mutuels entre les différentes religions.

Retour

RESOLUTIONS

1. Vue la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme adoptée par l'Assemblée Générale des Nations Unies le 10 décembre 1948 qui déclare entre autres le droit de professer, de pratiquer et promouvoir la liberté de religion et de foi pour tous sans exception ;
2. Vue la Déclaration Universelle de Droits de l'Homme qui a été suivie par deux Accords Internationaux des Droits de l'Homme qui ont proclamé le principe de non-discrimination, d'égalité devant la loi et le droit à la liberté de pensée, de conscience, de religion et de croyance ;
3. Vue la Déclaration sur l'Élimination de toutes les formes d'intolérance et de discrimination adoptée par l'Assemblée Générale des Nations unies en 1981 qui désavoue toutes les formes d'intolérance et de discrimination basée sur la religion et la croyance ;
4. Vu le principe de préservation de Diversité Religieuse est implicite dans les dispositions de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, des deux Accords de Droits de l'homme Internationaux et de la Déclaration sur l'Élimination de Toutes les Formes d'Intolérance et la Discrimination ;
5. Vu l'Article 18 de la Déclaration Universelle de Droits de l'Homme qui stipule que le droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion inclut la liberté de changer sa religion ou croyance ou bien seul ou bien en communauté avec d'autres ;
6. Vu l'Article 30 de la Déclaration Universelle de Droits de l'Homme qui déclare que rien dans la Déclaration "ne peut être interprété comme donnant à n'importe quel État, groupe ou personne le droit de s'engager dans une quelconque activité ou d'exécuter des actes visant à la destruction des droits et des libertés exposées."
7. Vu qu'un individu peut jouir de la liberté de se convertir, mais une communauté ne peut pas en tant que telle, bénéficier d'une telle option de conversion et que le responsable d'une communauté ne peut pas décider que les membres de sa communauté se soient convertis à une autre religion sans que chaque individu y exerce personnellement sa liberté ;
8. Vu que la religion inclut invariablement et ne peut pas être isolée des familles et des communautés, des traditions et des cultures, la conversion, en particulier par des efforts organisés, d'une religion à une autre ne peut pas être considérée comme le seul choix d'un individu, mais, a aussi un impact sur et perturbe même l'harmonie dans les familles et les communautés  ;
9. Vu que l'expérience d'organisations internationales en Afrique et dans toutes les cultures indigènes montre que le déracinement des personnes de leur tradition est source de conflits, et que la paix et l'harmonie parmi des communautés traditionnelles et des groupes ethniques est accessible seulement par des moyens et des institutions traditionnels ;
10. Vu qu'il est d'importance vitale de préserver et de promouvoir toutes les traditions et cultures, toutes les fois et les croyances ethniques dans le monde entier ;
11. Vu que la conversion a détruit de nombreuses cultures, appauvrissant ainsi l'héritage culturel et la sagesse de la race humaine ;
12. Vu qu'il y a une partie du clergé et des laïcs des religions de
conversion qui n'approuvent pas les conversions ;
13. Vu que l'Association Internationale pour la Liberté Religieuse a déploré les offres financières comme incitation pour rejoindre tel ou tel groupe religieux ;
14. Vu qu'il est bien connu que la plupart des conversions ont lieu par des incitations financières ou autres ;
15. Vu que les organisations de conversion telles que le Mouvement pour l'Implantation de l'Église établissent des cibles agressives pour la conversion des Juifs, des Musulmans, des Hindous et des Bouddhistes ;
16. Vu le rapport du Mouvement pour l'Implantation de l'Église qui déclare que dans l'intérieur peuplé de l'Inde le nombre d'églises est passé de 547 en 1996 à 2000 en 1998 et que plus de 55 000 personnes ont été converties dans ce secteur à la foi de Jésus-Christ au cours d'une période de sept ans ;
17. Vu qu'il n'est pas possible de croire que des conversions si
massives soient entièrement volontaires ;
18. Vu que de telles conversions mènent à l'animosité et à la vengeance parmi les groupes religieux causant des troubles communautaires et la violence ;
19. Vu que certaines traditions religieuses croient qu'elles sont mandatées par leurs Ecritures à convertir les pratiquants d'autres traditions religieuses et à entreprendre des conversions fortement organisées et intensément ciblées ;
20. Vu que les conversions ciblées sont une menace grave à la paix et à l'harmonie dans des nations et dans le monde et précipitent les chocs de civilisations ;

Retour


   De ce fait, le Congrès Mondial pour la Préservation de la Diversité Religieuse tenu à New Delhi en 2001 formule et déclare :
- 1. Que la liberté de religion signifie seulement la liberté de pratiquer sa propre religion sans interférence de l'État, d'une autre personne ou d'un autre groupe ;
- 2. Que la liberté de religion n'inclut pas ou n'implique pas la liberté de dénigrer, de rabaisser ou de décrier d'autres religions ;
- 3. Convertir une personne vivant dans une communauté qui adhère à une tradition religieuse particulière est un acte de violence contre la personne, la communauté et la tradition religieuse ;
- 4. Que la conversion automatique d'enfants suite à la conversion des parents à une autre religion, ou supposer une telle chose, est une violation des droits des enfants, comme ils n'ont pas la capacité légale pour exercer leur jugement avant la réalisation de leur majorité selon la loi ;
- 5. Défendre sa tradition religieuse contre le prosélytisme est un
exercice légitime de liberté religieuse des individus et des groupes ;
- 6. Qu'il est impérieux de préserver la diversité religieuse et de
favoriser le respect mutuel et égal pour toutes les religions par une
législation appropriée ;
- 7. Que les religions prosélytes qui ont commis des actes de violence contre d'innombrables traditions, cultures, fois et croyances indigènes doivent entamer un processus de réconciliation et de repentir dans le plus grand intérêt de stimulation et de préservation de la diversité
religieuse ;
- 8. Qu'une personne de tradition, culture, foi et croyance indigène qui avait été convertie à une religion de conversion a droit de revenir à sa croyance traditionnelle.
- 9. Qu'une institution internationale appelée "la Commission Mondiale pour la Préservation de la Diversité Religieuse" comprenant des représentants religieux et des personnes éminentes dévoués à la préservation de la diversité religieuse, doit être établie ;

   De plus le Congrès Mondial se doit de constituer un Comité Préparatoire pour mettre au point les modalités pour la constitution de la Commission et entreprendre toutes les étapes nécessaires pour formellement établir et lancer la Commission Mondiale proposée.

Retour

 

Cérémonie du souvenir

   Daniel Singaïny et son association de la Chapelle la Misère à Villèle avait donné rendez-vous, le 20 décembre, aux autres associations tamoules sur le lieu symbolique du lazaret de la Grande Chaloupe et du cimetière des Indiens. Là sont arrivés dans l'île les successeurs des esclaves après l'abolition de 1848 : les engagés indiens. Là sont morts certains d'entre eux, là a été érigée une stèle par l'association Tamij Sangam en 1998.
   Plusieurs associations ont en effet répondu à l'appel, ainsi que diverses personnalités telles que Huguette Bello, députée, ou le chanteur de maloya Firmin Viry. L'occasion d'une cérémonie commémorative respectueuse et conviviale.

 

Communiqués de l'ARCC

   L'Association Réunionnaise Communication et Culture, e-mail : arcc2@wanadoo.fr communique :

  •    La deuxième édition du salon France Outre-Mer se déroule à Paris, Espace Austerlitz sur les bords de Seine, du 30 novembre au 3 décembre. Des conférences, concerts et défilés de mode sont au programme de ce salon qui a  vocation à présenter la culture, l'artisant, la vie économique et politique des départements d'Outre-mer. Près de 80 stands et 4 restaurants, dont l'un   réunionnais vous attendent. L'ARCC nous informe par ailleurs qu'elle sera présente sur ce salon au stand 76, où elle représente la littérature réunionnaise.
  • Vendredi 7 Décembre 2001 à 19H  à l'UNESCO
    Couleur Saphir N° 76
    L'Association Réunionnaise Communication et Culture vous convie à une soirée littéraire sur le thème : La quête des origines avec les auteurs :
    - Monique Agénor, L'Aïeule de l'Ile Bourbon, Editions l'Harmattan
    - Dominique Ramassamy, Un «engagement» pour l'île de la Réunion, Sur la vie de mon père, Albert Ramassamy, Editions Opéra
    - Jean-Claude Félix Fontaine,
    Deux siècle et demi de l'histoire d'une famille Réunionnaise 1664-1729 ; Premier Volume : Jacques et Gilles Fontaine, les aventuriers 1664-1729
    Editions l'Harmattan.

    Maison de l'UNESCO - Salle de Cinéma
    Place Fontenoy 75007 Paris
    Métro Cambronne
    Tel : 01 43 15 00 21
    La rencontre sera suivie d'un cocktail
    ENTRÉE LIBRE

Haut de page


Retour au sommaire