ARIÈGE - LES ISSARDS

Lettre au Commissaire Enquêteur


M. Philippe PRATX                                                                               Libreville, le 10 septembre 2005

 

                                                                   A M. Christian MOIROT – Commissaire Enquêteur

 

 

Objet : Contestation du plan d’aménagement du carrefour RD119 - Chemin de La Barthe à Les Issards

 

 

                                    Monsieur,

 

                                    C’est la veille de mon départ pour mon lieu de travail situé à Libreville au Gabon, et alors que je me trouvais déjà hors du département, que j’ai reçu, de la Direction des Services Techniques (Bâtiments – Patrimoine) du Conseil Général de l’Ariège, un courrier m’informant de l’expropriation de près de 2000 m2 de mon terrain situé au 1, chemin de La Barthe, à Les Issards, pour cause d’aménagement du carrefour indiqué ci-dessus en « objet ».

   Durant les quelques heures dont j’ai disposé avant de quitter la France, j’ai tenté d’obtenir le maximum d’informations concernant le projet, sans résultats probants. J’ai notamment essayé de vous contacter par téléphone : en vain puisque vous n’avez pas rappelé au numéro que j’avais indiqué sur votre répondeur. Et ce n’est que le 3 septembre, par courrier électronique, que j’ai reçu un plan des travaux prévus.

   Le déroulement des événements et les documents dont je dispose ne peuvent me laisser sans réaction.

   Je tiens donc à faire les observations suivantes, accompagnées des commentaires qui s’imposent :

 

   J’admets certes volontiers, comme je l’ai écrit, que des travaux de voierie peuvent s’avérer d’utilité publique à Les Issards, en particulier s’ils ont pour dessein d’aboutir à une plus grande sécurité des usagers.

   Cependant nous aurions apprécié que des résultats de statistiques ou autres documents utiles sur le sujet aient été rendus publics (peuvent-ils l’être dès maintenant ?), et, plus généralement, nous déplorons le manque de transparence des décisions prises jusqu’à présent ainsi que le manque de considération à l’égard du simple citoyen que cela semble impliquer.

   Je veux croire que l’enquête préalable permettra d’instaurer une véritable concertation, garante d’équité et d’efficacité. Pour ma part, je propose par le moyen de pages Internet de diffuser gratuitement auprès du public les renseignements dont je dispose sur le projet dont il est ici question. On y trouvera notamment le plan de l’aménagement, copie de certains courriers dont celui-ci, informations disponibles… La première ébauche est déjà à consulter ici : www.indereunion.net/issards/issards.htm . Bien évidemment, il serait apprécié que le Conseil Général puisse de son côté avoir aussi recours à ce média efficace qu’est Internet pour mettre à disposition du public des informations qui, justement, touchent à l’utilité publique.

   Pour ce qui nous concerne, nous comptons donc demander ce qui a été indiqué dans la première de nos observations : un aménagement minime du carrefour RD119 – Chemin de La Barthe, ne nécessitant pas d’empiètement sur notre terrain. Les justifications ont déjà été données.

 

 

   Dans l’attente de votre compréhension et de vos réactions, je vous prie, Monsieur le Commissaire Enquêteur, d’agréer l’expression de mes salutations distinguées.

 

Philippe PRATX

 

Ph. Pratx


Retour à la page précédente