h 
Novembre 2002

      
SPECIAL DÎPAVALÎ et
RAMADAN


Culture      Cérémonies      Infos pratiques      Evénements     

Vie culturelle

Programme du Dîpavalî à Saint-André

Ne manquez pas l'interview de la
danseuse et chanteuse indienne Vasumathi Badrinathan

L'association Pajaniappen redouble d'activité

   Cette jeune association saint-pierroise, fondée en janvier 2001, multiplie les actions en ce mois de novembre : le 2 à Villèle, le 3 à Saint-André, le 8 à Saint-Pierre. Pour célébrer la Fête de la Lumière, Pajaniappen Benoîton et les membres de son association proposent un défilé riche en couleurs, rendant hommage aux dieux et déesses de l'hindouisme à travers offrandes, musiques et danses folkloriques. Un défilé conduira notamment un char fleuri porteur de statues des divinités de par les rues ; un spectacle sur podium suivra, avec ses danses classiques ; enfin la soirée de Saint-Pierre se terminera par le bouquet final d'un feu d'artifice.
   Par ailleurs, Pajaniappen organise le samedi 23 novembre un dîner dansant au Refuge (la Ravine-des-Cabris). Musique et danse seront là encore de mise, mais aussi, en fin de soirée, un défilé de saris traditionnels.
   Réservations au 0692 79 79 32.

 

 

Sainte-Rose fête la Lumière

   C'est avec un peu de retard sur la plupart des autres communes de l'île et sur le calendrier religieux que Sainte-Rose à son tout célèbre le Dîpavalî. Samedi 9, un défilé est prévu, qui doit débuter à 18 heures devant la mairie. A partir de 19 heures 30 est prévu un spectacle de danse avec Lynda Sellom et sa troupe (voir l'encadré ci-dessous sur Kalapradkshna.

 

 

Cinéma indien

   Dans le cadre du festival de Saint-Denis, et à l'occasion des festivités du Dîpavalî, la programmation a prévu plusieurs projections de films indiens. Parmi ceux-ci, Le Mariage des Moussons, de Mira Naîr - Lion d'Or du Festival de Venise et déjà vu à la Réunion l'an dernier - et Lagaan, d'Ashutosh Gowariker, nominé aux Oscars du meilleur film étranger.
   De plus amples détails dans cet article du JIR.

 

 

Danse : Kalapradkshna

    A l'approche des festivités du Dipavali, Lynda Sellom, l'une des danseuses indiennes professionnelles les plus réputées de la Réunion se produira sur la scène de Champ Fleuri les vendredi 25 et samedi 26 octobre, à 20 heures. Autour d'elle, bien évidemment l'ensemble de la troupe Natya Kalamani, qu'elle dirige, mais aussi la troupe indienne Katak de Mysore.   
   Le spectacle, mêlant danses classiques et folkloriques, s'intitule Kalapradkshna et se veut une offrande au public de l'art sous toutes ses formes : connaissance, dévotion, amour, courage, tolérance... Soixante-dix artistes de diverses origines donneront de la Réunion une image multi-ethnique puisque, outre la veine d'inspiration indienne, les danses arabe, africaine, chinoise et contemporaine auront aussi leur place dans le spectacle.

   Tarif public : 15 €, tarif adhérent : 13 €, tarif jeune public : 13 €.

   A noter que le spectacle sera repris le 2 novembre à Villèle, le 3 à Saint-André, le 5 à Sainte-Rose et enfin le 8 à Saint-Pierre (Ravine-Blanche).

 

 

Danse : Nrityan mix

   L'association de Saint-Gilles-les-Hauts, Sarasvathi, ne sera pas en reste pour la célébration culturelle du Dipavali. Madamme Monique Daly et ses filles, ainsi que tous les jeunes membres de l'association, préparent avec enthousiasme leur prochain spectacle, Nrityan mix. Comme son titre l'indique, il s'agira d'un mélange de styles indiens, du classique au moderne, en passant par le folklorique. A noter que des danseuses de kathak, danse classique de l'Inde du nord, se joindront aux artistes "maison".
   Le spectacle sera d'abord présenté le samedi 26 octobre à la Salle Guy-Alphonsine de Saint-André, puis il sera repris à Saint-Paul le 2 novembre et le 3 à Saint-André encore.

 

 

Musique : Cosmic Sound

   Le tablaïste d'origine mauricienne Subhash Dhunoochand va retrouver ses complices fusionnels du Cosmic Sound pour un concert délocalisé et en altitude, le mardi 22 octobre, à 20 heures à La Plaque, dans le Cirque de Mafate. Si vous n'êtes pas du coin et ne vous sentez pas les mollets d'un grand randonneur, deux autres rendez-vous vous permettront toutefois de vous rattraper : le 26 à 18 heures à la Maison des Associations de Saint-Pierre, et le 27  à 18 heures également au Barachois, à Saint-Denis.
   Concerts également au Musée de Villèle, le samedi 2 novembre, le vendredi 15 novembre à la salle multimédia de Petite-Ile et le samedi 16 à la salle Guy-Alphonsine de Saint-André.

   Plus d'informations en appelant le 0262 25 20 61.

 

Dîpavalî à Piton-Saint-Leu, et ailleurs

   L'association Karma Deva de Piton-Saint-Leu, a choisi la tradition en décidant de célé brer la Fête de la Lumière à sa véritable date, le lundi 4 novembre. Un défilé avec char fleuri sera organisé en soirée, tandis que mille huit lampes seront symboliquement allumées.
   D'autres associations ailleurs dans l'île ont également opté pour une célébration le 4.

 

 

L'architecture moghole à l'honneur

   Depuis le 31 octobre, le hall du Conseil Régional de la Réunion, à Saint-Denis, accueille l'exposition "Splendeur moghole". Cette manifestation se tient dans le cadre des commémorations du vingtième anniversaire de la création d'une association particulièrement importante dans l'île : l'Association des Musulmans de la Réunion (AMR).
   Plusieurs pièces du Musée des Arts Décoratifs de l'Océan Indien seront ainsi offertes aux regards du public, et une conférence sera donnée le vendredi 8 novembre, à 18 heures, à l'Université de la Réunion (amphi Cadet) par Amina Okada, conservateur du Musée Guimet à Paris ; son thème : "Le Taj Mahal".
   Pour en savoir plus, lisez cet intéressant article du JIR, sur Clicanoo.

 

 

Festival des Musiques et Percussions
de l'Océan Indien

   Onzième édition pour ce festival organisé dans divers lieux de l'île par l'association Fowar, du samedi 16 au samedi 23 novembre. une vingtaine de groupes au rendez-vous, dont les désormais célèbres Tambours Sacrés, le mercredi 20, et Subhash and the Cosmic Sound, le vendredi 22.

 

 

Sangam n°19

   Le nouveau numéro de Sangam, publication de l'association Tamij Sangam, est désormais en vente, au prix de 2€. Au sommaire, on trouvera notamment un dossier sur le Sri Lanka et un article sur le temple hindou de Paris.

 

 

Informations de l'ARCC

   Je vous transmets, tel quel, le bulletin du 19 novembre communiqué par l'Association Réunionnaise Communication et Culture :

- L'Association Réunionnaise Communication et Culture présente
“1962 - 2002 Mémoires d'une île”

Cartes évènementielles  de Michel Chung-Poo-Lun
29 novembre au 31 décembre 2002
lundi au vendredi de 14h30 à 17h
Inauguration le vendredi 29 novembre à 19H en présence de l'auteur
Animation musicale avec le groupe Ayapana
ARCC - 160, rue Pelleport 75020 Paris
Métro Télégraphe - Bus 60 arrêt Borrégo
Tel : 01 43 15 00 21 -  e-mail : arcc2@wanadoo.fr

Entrée libre

Michel Chung-Poo-Lun est commerçant à Saint-Louis. Depuis 1962, il sillonne
son île natale au gré des évènements qui retiennent son intérêt. Sa passion
de philatéliste lui donne l'idée de réaliser des cartes “premier jour”.
Avec dextérité, il assemble texte, photo, timbre dans une carte qu'il fait
oblitérer par le cachet de la poste du jour. Par ce travail minutieux, il
nous rappelle des moments vécus de l'histoire contemporaine de l'île de la
Réunion.

- Le Samedi 30 novembre 2002, de 9h à 12h
Maison de la Parentalité- Salle de conférence 15, rue de Chaligny – 75012
Paris
 conférences sur les thèmes :
« La parentalité dans la période coloniale et post-coloniale dans les
départements d’outre-mer » par F .VERGÈS, professeur à l’Université
Goldsmiths University of London (Londres), à partir de son livre «
L’abolition de l’esclavage, une utopie coloniale » (ALBIN MICHEL, 2001) .

« Fonction et limite de la culture » par Y GOVINDAMA, Maître de conférence à
l’Université René Descartes Paris V (Sorbonne), à partir de son film « les
femmes accusées de sorcellerie – Burkina Fasso » (2000 –2001).

Les inscriptions se feront auprès de Madame Marisol BEGBEDER, secrétaire de
L’ARFAC 62, avenue de Suffren –75015 PARIS /Télephonne 01 42 40 42 67
Prix des inscriptions : 3€ pour les étudiants et chômeurs
6€ pour le public
A.R.F.C Association Rencontres
France Afrique Amérique Asie Caraïbes
des Femmes diplômées de l’enseignement Supérieur

- « LATITUDES 2002 »
GUADELOUPE , GUYANE, MARTINIQUE , REUNION
EXPOS ITION D’ART CONT EMPOR A IN

Hôtel de Ville de Paris, 7 – 27 décembre 2002
Salle  des  Prévôts  - Salon des Tapisseries
Entrée libre, Parvis de l’Hôtel de Ville
Tous les jours de 10h à 19h
Le Maire de Paris a décidé de remplacer le traditionnel « Salon des artistes
peintres et sculpteurs français d’Outre-mer » par une série d'expositions
annuelles présentées sous le titre générique "Latitudes" pour mettre en
valeur sous une autre forme les artistes des outre-mers.

« LATITUDES 2002 » dont l’organisation a été confiée à l’Association OCEA et
le commissariat à Régine Cuzin, doit se tenir Salle des Prévôts et Salon
des Tapisseries, à l’Hôtel de Ville de Paris, du 7 au 27 décembre 2002.

 Cette année, le premier volet d’un panorama de la création artistique
contemporaine : peinture, sculpture, photographie, installation commence
avec les quatre départements d’Outre-mer : Guadeloupe, Guyane, Martinique et
Réunion.

Une sélection critique de quinze artistes travaillant et résidant en
métropole ou en outre-mer permet de privilégier la présentation de plusieurs œeuvres de chacun d’entre eux : Frantz ABS ALON (Martinique) , Samantha
AFXENDIO (Réunion), Ernest BRE LEUR (Martinique) , Mickaël ELMA (Réunion),
Rodrigue GLOMBARD (Mart inique), Henri GUEDON (Martinique) , Val érie JOHN
(Martinique) , Bruno PEDURAND (Guadeloupe) , Robert RADFORD (Guadeloupe) ,
 André ROBER (Réunion), Roseman ROBINOT (Guyane) , Phi l i ppe  Marie- Jane
VIA TOR (Guadeloupe) et Antoine du VIGNAUX (Réunion).

Puis, le nouveau concept s’inscrira dans une approche par zones
territoriales élargies, témoignant d'un dialogue fécond à l'intérieur des
différentes aires géographiques liées aux départements et territoires
d’Outre-mer.

 Cette succession de regards sur la production contemporaine mettra l'accent
sur les échanges déjà existants entre les artistes au sein de leurs espaces
géographiques :

 • La Guadeloupe, la Martinique et Saint-Pierre-et-Miquelon avec la Caraïbe
 et les Amériques ;
 • La Guyane avec l’Amérique latine ;
 • La Réunion et Mayotte avec l’Océan Indien
 (Maurice, Madagascar, Afrique du Sud…) ;
 • La Polynésie française, la Nouvelle Calédonie et Wallis-et-Futuna
avec l’océan Pacifique (Australie, Nouvelle Zélande…).
 Contacts : Michelle Debedde : 01 42 76 49 61 / Elisabeth Laurent : 01 55 25
27 73
 
- 11 au 15 décembre 11 à 20 H Exposition au Carrousel du Louvre à Paris
Carrousel des Métiers d’Art et de Création
Philippe MOREL (run-tamtam) est heureux de vous accueillir sur son stand ( D
32 dans le secteur Offrir ) :
INSTRUMENTS DE MUSIQUE TRADITIONNELS  De l'Ile de la Réunion
99, rue de Rivoli 75001 Paris Métro Palais Royal
Contact: Philippe MOREL
0262.33.38.08
0692.85.57.97
www.run-tamtam.com <http://www.run-tamtam.com>
e.mail. moph@guetali.fr


    ******************************
   
Association Réunionnaise Communication et Culture
160, rue Pelleport
75020 Paris
Métro Télégraphe - ligne 11
Tél : 01 43 15 00 21
Fax : 01 43 15 02 76
E-mail : arcc2@wanadoo.fr

Haut de page


Cérémonies

Avertissement :
Les cérémonies "tamoules" ne seront annoncées qu'à titre exceptionnel, dans
la mesure où elles constituent des manifestations sacrées et souvent privées.
On ne saurait trop recommander aux personnes désireuses d'y assister
de faire montre avant tout de respect (dans leur tenue vestimentaire, dans
leur comportement, dans leur état d'esprit...).

DÎPAVALÎ

   La Fête de la Lumière, ou Dîpavalî, est fixée dans le calendrier hindou de cette année au lundi 4 novembre. La Réunion en a fait le rendez-vous culturel "indien" le plus important de l'année, mais souvenons-nous qu'il s'agit avant tout d'une fête religieuse majeure. Pour la connaître plus précisément, je vous suggère de consulter le Gros Plan qui lui est consacré.
   Temples et chapelles malbar de la Réunion marqueront cette célébration par diverses cérémonies, le 4.
   JOYEUX DÎPAVALÎ A TOUS !

 

 

Début du mois de jeûne

   Tandis que les hindous auront fini de fêter le Dîpavalî, les indo-musulmans et tous les autres fidèles de l'Islam dans l'île entreront dans le mois de jeûne du Ramadan. L'entrée en Ramadan se situera autour du 6 novembre.
   HEUREUX RAMADAN A TOUS !

 

N'hésitez pas à consulter le calendrier des fêtes religieuses ! Cliquez.
Le
calendrier 2002 est en ligne

Haut de page


Informations pratiques

 

 Découverte culturelle
Réunion profonde

   Derrière cet intitulé généraliste se cache un guide, un homme passionné qui vous permettra de découvrir divers aspects authentiques des cultures indiennes (notamment) de la Réunion : lieux sacrés, marche sur le feu, kâvadi... Pour aller bien au-delà des simples apparences spectaculaires ; pour découvrir histoire, légendes, explications religieuses et philosophiques !
   Les groupes (à partir de deux ou trois personnes) peuvent éventuellement négocier d'autres dates que celles proposées par le guide.

  Les thèmes des découvertes sont les suivants :
- Voir et comprendre une marche sur le feu.
- La Réunion des religions (visites de lieux sacrés : ashram, temple hindou, mosquée, etc.)
- Islam, hindouisme et confucianisme à Bourbon.

D'autres dates encore pour la découverte de "la Réunion mystérieuse" et "esclavage, marronnage et croyances populaires".

   Pour tout renseignement (dates, tarifs, inscription...), téléphonez au   0262 58 02 50.

 

Découverte des lieux de culte
et de rassemblement de Saint-Pierre

   La municipalité de Saint-Pierre a officiellement lancé, le 16 février, les visites guidées de lieux de culte et de rassemblement, un projet déjà relativement ancien auquel j'ai fait allusion dans le corps de ce site. Ce "produit" touristique a pour but de faire découvrir et de mettre en valeur un aspect important du patrimoine local. Ces visites, assurées par un guide interprète spécialement recruté et formé, conduiront le public sur les sites de l'Eglise du Bon Pasteur, du temple chinois de Guand-Di, de la mosquée de Saint-Pierre et des temples Narassinga Peroumal et Maha Badra Karly de Ravine -Blanche. L’histoire, les légendes populaires, les pratiques religieuses, ainsi que l’intérêt architectural et artistique des sites choisis seront l'objet de commentaires et d'informations. Une brochure sera même remise aux visiteurs au terme de leur périple.

  Pour vous renseigner, contactez l'Office de Tourisme du District Sud (Saint-Pierre) :
17, boulevard Hubert Delisle - 0262 25 02 36 - Centre serveur : -25 82 76.

 

 

Apprentissage de l'ourdou

   Une association basée à Saint-Denis, propose des cours de langue ourdou et de langue arabe. L'ACLAO (Association Culturelle et des Langues Arabe et Ourdou) s'adresse à un public de tous les âges, toutes les cultures, tous les niveaux, et compte plus de cent trente membres.
   Les activités d'apprentissage sont variées et adaptées au public. Il est à noter que, dans un avenir indéterminé, l’association envisage des échanges linguistiques avec l’Inde et l’Arabie Saoudite.

   Pour tout contact : ACLAO, 73,  rue Monseigneur de Beaumont, Saint-Denis. tél. et fax : 0262 20 25 74.

 

 

Cours de danse

   Si vous souhaitez vous initiez ou vous perfectionner dans les subtilités de la danse classique indienne, Caroline, diplômée du CNR, vous propose ses cours pour adultes ou enfants, les mercredis et samedis, à Saint-Paul. Contactez-la au 0692 02 16 74, ou à Shakti Academy, rue du Commerce. D'autres activités sont aussi proposées, notamment le yoga et le taï-chi.

 

 

Education religieuse hindoue

   L'ashram du Port dispense un enseignement religieux hindou tous les mercredis après-midi, en périodes scolaires.

   Pour de plus amples informations, appeler le 0262 43 36 51.

 

 

Découvrez le thé réunionnais

   La Réunion connut en son temps une éphémère aventure du thé (voir aussi la rubrique recettes). Une association de la Plaine des Palmistes, les Amis des Jardins du Capricorne, organise des visites guidées qui vous permettront de découvrir le patrimoine architectural et local de la commune, mais aussi de déguster ce fameux thé réunionnais récemment remis à l'honneur... à échelle modeste il est vrai.
   Trois formats de balades sont proposés : deux heures, une demi-journée ou une journée entière.

   Pour tout renseignement, contacter le 0262 51 48 14.

 

Haut de page


Evénements

 

Intéressante interview

   Le site du Groupe d'Etudes et de Recherches sur la Malbarité (GERM) publie sur ses pages une intéressante interview de l'universitaire et auteur tamoul Madana Gopalan, qui fut de passage à la Réunion en juillet dernier.
   A lire ici : http://www.studio-internet.com/germ/interview1

 

 

Chinmaya Mission Réunion

   La branche locale de la Chinmaya mission accueillira à partir du 25 octobre et pour un peu plus d'une semaine, au Centre d’études védantiques de Quartier-Français à Sainte-Suzanne, le Swami mauricien Pranavananda Sarasvati, un habitué de notre île.
   Du 28 octobre au 1er novembre, il animera un atelier à l’école Joinville à Saint-Denis (rue Jules-Auber, tous les soirs de 18 heures 30 à 20 heures. Entrée libre et gratuite) ; son thème l'étude du chant XII de la Bhagavad Gîtâ, "Discipline de la dévotion". Auparavant, le 27, il aura rendu visite au chantier de l'ashram, à Sainte-Suzanne ; le 2 novembre, il participera à l'assemblée générale de la Mission, à 18 heures, au Quartier-Français.

   Pour tout renseignement, appelez le 0262 41 33 97 ou le 0692 64 58 97.

 

Tamij Sangam

   Samedi 9 novembre, l'association Tamij Sangam recevait quelque quatre cents invités pour sa grande réunion annuelle de la période du Dîpavalî. Le Dr Selvam Chanemougame, président de l'association, a notamment rappelé les deux terrains de lutte sur lesquels lui et les siens se sont engagés : la restauration du site des lazarets de la Grande Chaloupe et la reconnaissance de jours fériés pour le Nouvel An tamoul, mi-avril, et pour le Dîpavalî. Sur ce point, des discussions auraient commencé à avoir lieu avec le gouvernement, en la personne de Patrick Devedjian.

 

 

...Où l'on reparle de Miss

   Souvenons-nous, c'était en juin dernier. La seconde édition de l'élection d'une miss indienne Réunion devait se dérouler en grande pompe, en présence de la prestigieuse marraine Aishwarya Rai, miss en son temps puis devenue star du grand écran. Coup fourré, annulation, tout était tombé à l'eau... alors que tout semblait prêt et que les candidates fourbissaient leurs charmes.

neham.jpg (6780 octets)       Cependant voici que Jean-Marc Baïry-Onapa, son association Aryvalayam et son comité Miss Indienne Réunion reviennent en force. L'élection aura lieu, c'est dit ! le samedi 23 novembre, à 20 heures, au théâtre de Champ-Fleuri ! Exit Aishwarya Rai... mais les organisateurs promettent la présence d'une autre beauté indienne : Neha Dhupia (notre photo), qui représenta son pays au concours Miss univers cette année (où elle termina en septième place). Voir notre dossier.

   Le 24 novembre : l'élection a eu et bien eu lieu ! L'élue, que l'on peut supposer heureuse, s'appelle Kelly Soubou, et elle a dix-sept ans.
   A noter que les à-côtés de l'élection et la visite de la Réunion par son invitée d'honneur ont été éméillés de quelques incidents et querelles qui ne sont guère faites pour donner une bonne image des organisateurs... Voir cet article du JIR sur Clicanoo.

 

Haut de page


Retour au sommaire