Leçon n°1
l'alphabet tamoul


   La langue tamoule utilise un alphabet (dont l'origine remonte à environ 2500 ans) composé de voyelles, de consonnes et d'unités syllabiques associant dans un même signe une consonne et une voyelle.
   Voici la liste des divers signes et des indications sur leur prononciation.

VOYELLES

  

     

  

  

     

  

     

a/e muet

a long

i

i long

ou/eu

ou long

é

é long

aï/èï (1)

o

o long

        En réalité, les voyelles ne s'écrivent de cette façon qu'à l'initiale des mots. A l'intérieur de ceux-ci, elles sont transcrites sous forme symbolique, toujours en association avec une consonne : c'est ce que nous appelions plus haut unités syllabiques. Notons aussi qu'il existe une autre voyelle (en fait une diphtongue prononcée "aou") beaucoup plus rare et non présentée ici par souci de simplification.


UNITES SYLLABIQUES
avec la voyelle A

          Plutôt que de présenter les consonnes, voyons une première série d'unités syllabiques, celles basées sur la voyelle A. Pour obtenir la consonne elle-même, il suffit d'ajouter un point au-dessus du signe.

  

  

  

  

           

ka/ga/ha

nga (2)

sa/tcha/dja

gna

ta/da

na

tha/dha

na

pa/ba

     

ma

ya

ra

la

va

la/ja

la ra/tra

na

          Il existe quelques caractères d'origine sanscrite :

               

ksh.gif (955 octets)

dja

sha

sa

ha

ksha/tsha

          Les prononciations indiquées sont approximatives, bien évidemment.
         

Exemples de consonnes pures:   


k

  


ng (2)

   etc...

TABLEAU D'ENSEMBLE


         (1) en début de mot, èï ailleurs.

         (2) Il s'agit d'une sorte de g nasalisé (proche de l'anglais singing, going).