Leçon n°4
phrases simples au présent
- formes de l'accusatif


I - Phrases simples                                    II - Accusatif

   I - Phrases simples.
     Globalement, on peut dire que dans la langue tamoule, la phrase simple se construit selon le schéma SUJET + COMPLEMENT + VERBE. Le complément est par exemple un complément d'objet direct. Comme le tamoul est une langue à déclinaisons, celui-ci prendra une forme particulière, avec une terminaison particulière, celle de l'accusatif (voir seconde partie de la leçon). Le sujet, lui, restera à la forme de base, ou nominatif.
   Remarque importante : dans le cas ou le mot complément d'objet direct ne désigne pas un être humain, sa forme peut rester celle du nominatif au lieu d'être celle de l'accusatif. C'est ce type de cas uniquement que nous aborderons dans cette première partie de leçon. Celle-ci sera aussi l'occasion d'enrichir un peu notre vocabulaire...
    Attention : pour pouvoir lire les caractères tamouls, vous aurez besoin d'installer dans le répertoire "Fonts" du dossier "Windows" la police "mylsri.ttf", que vous pouvez télécharger en cliquant ici.


Voici plusieurs exemples de phrases construites sur le schéma de base.

Haut de page


   Traduisez les phrases suivantes (pour les réponses sélectionnez la zone entre crochets avec le pointeur de la souris) :
Remarque : le vocabulaire est celui utilisé ci-dessus.

[ Tu lis la lettre. ]

[ Mon ami écrit un livre. ]

[ La petite fille voit une voiture. ]

[ na[f palff 'DkfkiEb[f. ] Attention, il se peut que la réponse s'affiche mal, voyez alors la
Prononciation : [
nân pâl édoukkirén. ]

Haut de page


II - Accusatif.
     Voyons à présent deux points importants : d'une part, quelles sont les formes de la déclinaison à l'accusatif, d'autre part quelques exemples de phrases avec utilisation de l'accusatif.

1) Formation de l'accusatif :

   Les noms, mais aussi les pronoms se mettent à la forme de l'accusatif lorsqu'ils occupent la fonction de Complément d'Objet Direct (COD). Cet accusatif s'utilise aussi dans d'autres cas particuliers que nous n'aborderons pas ici (par exemple dans des formes comparatives).
   L'accusatif se forme par ajout du "suffixe" _ [èï] qui bien évidemment s'écrira A puisqu'il ne se retrouvera pas à l'initiale du mot, mais à la fin de celui-ci. Rappelons également que cette lettre ou signe A s'inscrit avant la consonne, dans l'ordre inverse de la prononciation. / [nèï] s'écrira A[ /.

   Nous étudierons le cas un peu compliqué des pronoms personnels dans la prochaine leçon. Contentons-nous ici des noms. Et relevons d'ores et déjà des règles spéciales pour certains mots.



   Voici à présent quelques phrases avec utilisation de COD à l'accusatif. On remarquera que l'une de ces phrases était présente dans la première partie de la leçon : cela servira à préciser que pour le cas ou le mot complément d'objet direct ne désigne pas un être humain, on peut utiliser soit la forme nominative, soit la forme accusative.

Haut de page


   Quel est l'accusatif des mots suivants ? (pour les réponses sélectionnez la zone entre crochets avec le pointeur de la souris. Dans certains cas, le passage tamoul entre crochets est difficimement lisible, utilisez alors les crochets suivants, en transcription phonétique) :

Haut de page