- Introduction
- Indo-Musulmans
  - Données socio-économiques

  - Culture au quotidien
  - Islam local
- Malbars, Tamouls
  - Tradition et renouveau
  - Pratiques religieuses
- Quel avenir ?
    

- Gros plans
  - Mosquées de la Réunion
  - Pondichériens
  - Temples et ashrams
  - Divinités
  - Marche sur le feu
  - Bal tamoul
  - Kâvadi
  - Dîpavalî
  - Karmon
  - Mariage tamoul
  - Musique et danse
- Visite rapide
  

- Pages bleues
- Achetez votre billet, louez une voiture...

AJOUTER
ce site à vos favoris

Remerciements

________________


_________________________


________________
 


Sri Mahaganesha Homam
Oblation par le Feu pour Sri Mahaganesha
(Version simplifiée)

AUM guru Brahmâ, guru Vishnu, guru devo Maheshwara tasmai Sri Parabrahman
Aum Sri Ganapati swamy ke Jay !!
Hommage aux swamy de brahma, de Vishnu et de Shiva qui nous font comprendre que tout est en l’âme suprême
Hommage au Maître des Maîtres : Le seigneur Ganesh, Gloire !
Attention ceci n’est pas un rituel long
Ce rituel est accessible à tous ceux ardemment désireux de progresser sur la longue voie spirituelle, et qui n’ont pas le bonheur d’avoir un temple ou un ashram à proximité de chez eux
La cérémonie du Homam est millénaire, les ancêtres de l’humanité le pratiquaient sous une forme ou une autre, quels que soit le pays et les races.


Le matériel et les ingrédients

• Un foyer de forme généralement carré en cuivre ou en briques réfractaires, (voire même creusé dans la terre ou le sable)  Si le homa kundam  n'est pas disponible, un plateau en inox large de 50 cm de diamètre et dont les bords montent à 5 a 8 cm fera amplement l’affaire. Une couche de terre tamisée d’une épaisseur de 5 cm au fond du homa kundam.
Il symbolise le  mooladhara chakra.

• Du bois naturel, non traité et exempt de vermines ou des écorces de noix de coco.

• Ghee (beurre clarifié).  Disponible dans les magasins indiens. Cependant pour faire soit même du ghee, il suffit de mettre sur un feu doux deux plaquettes de beurre doux dans une casserole à fond épais. Laisser remonter la matière et l’écumée à l’aide d’une cuillère ou une passoire fine ; le processus est lent, vérifiez que la matière ne monte plus avant d’éteindre le feu. Ce ghee symbolise votre Karma, votre corps de matière, qui se consumera avec le bois. Faire son ghee soi-même est une symbolique et une forme de méditation.

• Une cuillère en bois (30 cm) pour mettre le ghee dans le feu

• Quelques akshatas (sésame mélangé à du ghee)

• Une petite lampe à huile, se composant d'une mèche qui peut être allumée avec de l'huile de sésame ou du ghee. Une bougie peut également être utilisée comme alternative, bien qu'il vaille mieux brûler l'huile de sésame ou le ghee que de la cire.

• Du camphre et des allumettes (pas de briquet). De quoi brûler le camphre, le mieux étant de disposer d’un plateau de cuivre de 20 cm de diamètre, d’y poser une petite lampe hindoue en terre cuite où l’on brûlera le camphre

• Un sombou, une jatte ou en dernier recours une petite théière avec de l’eau et quelques  pétales de fleurs dedans. Le plastique et toute matière douteuse sont a bannir. Le cuivre, l’argent, la terre cuite, le fer ou l’inox sont préférables.

• Une cuillère (argent, cuivre, inox, fer).

• De la poudre rouge vermillon comestible pour le point frontal et les mandala.

• Du veebuhti (cendre sacrée), de la cendre qui ne provient pas d’un feu de bois traité et n’ayant pas servi à cuire des viandes, ni du poisson, ni de l'œuf.  Il suffit de brûler du charbon ou du bois sec, tamiser, et réciter le om nama shivaaya mantram.

• De la poudre de santal.

• De la poudre de curcuma.

• Fleurs et pétales de fleurs (ne ramassez pas de fleurs dans les espace publics bien sûr) ; prévoyez de la quantité, les fleurs sauvages devraient être préférées.

• Mélange de 7 ou 9 graines, ou du sésame non grillée, ou même du blé entier fera l’affaire

• Darbhas, herbe sacrée et médicinale qui change selon les coutumes et les localités. A la Réunion on utilise des tige de Télpé pour sanctifier Le Homa Kundam ; il peut être remplacé par de la citronnelle ; pour Sri Ganesha on offre du chiendent fin médicinal, des feuilles de bétel, des noix de bétel, des feuille de l’arbre lilas, des feuilles de manguier. Les Maîtres en utilise vingt-et-une sortes. 

• L’agarbatti (bâton d'encens) et un porte-encens (silicium) : une banane un peu verte fera l’affaire (avec la peau).

• Une cloche de petite taille.

• Du riz blanc, du miel, du lait entier, des fruits. Voici la composition d’un plateau d’offrande traditionnel à La Réunion : un  collier de fleur, un mètre d’étoffe rouge ou blanche pour Shri Ganesha, du camphre (aarathi), des bâtons d’encens (agharbarti), de la poudre rouge (kumgon), du curcuma en poudre, cinq pièces de un Euro ou un billet de cinq euros sous trois feuilles de bétel, trois grains de Pâques, du parfum ou de l’eau de rose (les deux aussi), trois bananes, trois citrons, trois oranges, des fruits aux choix, une noix de coco épluchée, propre, bien grattée, des bonbons sucrés et salés et des baignets végétariens.

   Pour Mahaganesha, on prépare tous spécialement un « Mangé de lé », le Riz au lait traditionnel créole malbar ou tamoul.

   Voici la recette : du riz normal non parfumé (trois verres), du lait entier (au moins un litre), du sucre (un verre), du miel (quatre grosses cuillères), des raisins secs (un verre), du coco râpé (un demi verre), frais si possible (sinon faites le gonfler à l’eau au préalable), de la cardamome en poudre (une demie cuillère à café) ou de la vanille fraîche ou en poudre mais surtout pas de chimique, du beurre (100 g. au minimum). Processus (ne pas parler, fumer ou boire et ne pas goûter ou sentir à plein nez) : Faire bouillir le lait puis verser le riz ; laisser gonfler un peu en réduisant le feu au moyen. Rajouter le sucre, le miel, la cardamome, les raisins secs et le coco râpé en tournant sans interruption jusqu'à ce que le riz soit cuit et un peux pâteux mais pas liquide (pour savoir si le riz est cuit, pincez un peu de ce dernier, si la sensation est granuleuse ce n’est pas cuit, en ce cas rajoutez un peu d’eau). Lorsque le riz est bien cuit, réduisez le feu au minimum et couvrez la casserole (qui doit être assez épaisse) pour assécher le riz ; dés que vous sentez une légère odeur de caramel, c’est terminé ; il faut laissé refroidir, on le mange tièdes après l’avoir offert au Dieu.          

• Six coupelles de riz blanc cuit (une gosse cuillère par récipient) sans sel sans sucre ; ce riz ne pourra pas être consommé.

   A propos, si vous devenez « un adepte » de ce pouja, achetez-vous une rizeuse automatique, des casseroles épaisses, des plateaux de cuivre, mangez et buvez avec la main droite.

   Les femmes menstruées ne peuvent pas faire le Homam jusque trois jours après la fin de la menstrue, de même que un homme/femme dont la blessure n’est pas sèche d’au moins trois jours ne peut faire le Homam (en fait c’est le sang qui est tabou et pas le fait de la condition du corps).

   Un décès dans la famille proche ou lointaine annule un homa pendant seize jours minimum.

   Au moins une journée de carême avant le jour du Homam doit être faite (pas de consommation de viande ni œuf ni poisson, pas d’alcool, pas de relation sexuelle).


Préparation avant le Homam

1)  Le premier jour du carême lavez-vous à l’eau tiède ou froide en récitant votre mantra personnel ainsi que le Gayatri Mantra ; répéter cette opération tous les soirs que vous serez en carême et même tous les matins.
 Apprenez par cœur ce mantra c’est le Gayatri Mantra, récitez-le trois fois en avalant trois gorgées d’eau :

Om Bhur Bhuva Swaha
Tat Savitur Vare’Ennyam Hum
Bhargo Devasya Dhimahi
Dhiiyo Yo Nah Prachodayat
Om Shaantih, Shaantih, Shaantih

2) Attachez un bracelet de trois brins coton perlé jaune ou orange à votre poignet droit, c’est le signe que vous allez effectuer un rituel, et que vous êtes en carême, c’est une protection contre le mal, le rappel que vous ne devez pas vous touchez les parties génitales ou anales avec cette main ; les jours de carême, on doit éviter de manger avec des couteaux et fourchettes, on préférera même manger avec la main, droite bien sûr.
   Si vous êtes gaucher, entraînez-vous au moins sur le rituel, cela fera de vous un ambidextre ce qui est fort utile lorsque l’on doit sonner la cloche et faire l’Aarathi en même temps.

3) Le jour du Homa, le matin, après les ablutions matinales, nettoyez l’autel familial, les objets du culte, faites briller la lampe et les plateaux de service. Faites le ménage intégral de la maison et le jardin, vérifiez que des récipients d’eau sale ne restent pas. Si le Homam est pratiqué dans la nature, assurez-vous que l’élément Eau soit proche et qu'il ne s'agisse pas d'un marécage.
   Choisissez par exemple une plage, le bord d’une rivière ou d’un lac, la montagne et un ruisseau, voila autant d’endroits où le Homam se fera très bien .

4) Préparez les offrandes : lavez les fruits a l’eau claire ou safrané, faites une légère aspersion d’eau sur les éléments que l’on ne peut laver pour les purifier. Préparez le riz blanc pour les six coupelles (si ce n'est pas possible, prenez une banane ou une pomme ou un autre fruit et coupez-le en six tranches.)  Préparez le riz au lait pour le prasad de Shri Ganapati, préparez les bouquets et colliers de fleurs ainsi que les pétales et le mélange de darbhas qui seront stockés dans des paniers ou sur des plateaux.

5) Déterminez l’espace sacré où le Homa Kundam se tiendra. A l’aide du Soleil levant ou la boussole déterminez l’Est, l’Ouest, le Nord et le Sud puis faites ce tracé au sol (voir image ci-dessous, le Nord étant en haut sur cette image) avec des pétales de fleurs ou des poudres de riz coloré. Ce yantra doit faire au moins trois mètres sur trois, sinon c’est le Homa Kundam qui le représente, c’est le mooladhara Shakti.

Tracé à dessiner au sol :

Le mandala ci-dessus représente Shri Mahaganesha le maître du tous les karma (La Roue). Les quatre points sont les quatre éléments primordiaux (le feu, l’eau, l’aireet la terre, le milieu étant l’éther).

Attention votre corps doit être vide d’urine et excréments avant le Homa, vous devez avoir mangé le matin avant midi et ne manger que les reliefs des offrandes après le Homam. Vous devez poursuivre votre carême jusqu’au lendemain, il se finira à midi, vous couperez alors votre bracelet

Attention Tous les Mantras ici présents sont transcrits en lettres latines et de façon la plus phonétique possible, les lettres doublées sont longues.
Le A final = ai a l’anglaise ; le AH ou AAH = bah
Le Am final =onm court ;
Les AN, EN, UN =ane, éne et oune ;
Le AI =Ay ;
Le AY=èy ;
Le BH =b dur, comme bah ;
Le c = tcha ;
Le Dh = D palatal dur ;
Le E= é ;
Le GNA, Gnu etc. =GhNa, Ghnou ;
Le H =presque comme un gh soufflé exemple Rahu (pluton) ce prononce raghou, maha= MAgHa mais avec la pratique on ne l’entend pratiquement plus.
Le J = dj ;
Le Lh = L palatal dur ;
Le U = ou ;
Le sh =ch. sifflé ;
Le V= W de wagon ;
Le S = ç ou au milieu d’un mot =z,
Le ñ= comme l’espagnol
Les R sont roulés presque comme des L ex : Puurna = puulna mais tout de même roulé
Le KRSH= KR’iSH, le i est soufflé
Le MR comme aMRtam= amR’iTam
Le KU =ghou dur


Déroulement du Homam

   Anujnaa (permission)

   Avant de commencer, placez-vous face à la porte Est puis saluez en vous prosternant tout du long face contre terre, les mains jointes sur le haut du crâne en récitant trois fois ce mantra :  Om jaya Ganesha Saranam/Om jaya Ganesha paahi mam/ Om jaya Ganesha rakshaa mam, puis Om guru Brahmaa/Om guru Vishnu/Om guru Devo Maheshwara/Tasmay Shri Parabrahman/Guruvé namaha//Om Shaantih, shaantih, shaantih//.
   Puis faites trois tours autour de l’espace du Homa dans le sens des aiguilles d’une montre ; si vous n’avez que le foyer faites pareil autour du foyer. Après le troisième tour, rentrez par la porte sud en frappant trois fois dans les mains.
   Si vous avez un « pavitram » (un anneau fait en Télpé ou avec des brins de chiendent ou un anneau porté sur l’annulaire de la main droite en or, argent ou platine), portez-le maintenant. Si vous n'avez pas un pavitram, ne prenez aucun anneau en toc, priez Shri Ganesha pour votre mental et les Rishis qui sont Clairvoyants, les maîtres Pandits pour le déroulement du rituel et les connaissances manquantes, les Maîtres du Rig Veda pour la prononciation des mantras, et des Upanishads et les ancêtres de l’humanité pour qu’ils corrigent les fautes et apportent spirituellement les objets et éléments manquants.
   Vous êtes à présent assis bien droit à la manière des yogis ! Devant le Homa Kundam, face au Nord. Allumez un bout de camphre, trois bâtons d’encens, et allumez la lampe a huile (ou la bougie).  Prononcez ces mantras avec le plateau contenant le camphre, l’encens, la cendre sacrée et si possible le pot d’eau avec la cueillere, dans la main droite. De la main gauche sonnez de la cloche, c’est un coup à prendre.

Om rd’dhasyaama havyairnamasopasadya|
Mitram devam mitradheyam no astu|
Anuuraadhaan havisaa vardhayantah|
Shatam jiivema sharadah saviiraah|

   Kalasa Suddhi (purification d'eau)
  
Placez quelques grains de riz et une fleur dans le récipient (sombou) contenant l'eau.  Dites la syllabe suivante Vam onze fois
   Maintenant lisez le mantra suivant en mettant la main droite pour couvrir le sombou et pensez à la rivière, aux fleuves, à la mer.

Gange ca yamune caiva godaavari sarasvati |
Narmade sindhu kaaveri jale'smin sannidhim kuru ||
Amrtam bhavatu||

   Aachamanam (Purification par l’Eau)
  
Récitez ce mantra et buvez trois cueilleres de l’eau du sombou dans le creux de la main droite. Répétez l’opération sur l’emplacement de la divinité et le Homa Kundam ainsi que tous les convives.

Om keshavaaya svaahaa|
Om naaraayanaaya svaahaa|
Om maadhavaaya svaahaa|

   Vighneswara Puuja (adoration du Maître des obstacles)
  
Lisez les vers suivants :

Shuklaambaradharam vishnum shashivarnam tchaturbhujam|
Prasannavardanam dhyaayet sarva vighnopashaantaye||

 Agadjaanana padmaarkam gadjaananamaharnisham|
Anekadam tam bhaktaanaam ekadantam upaashmahe||

Vakratunda mahaakaaya kotisuuryasamaprabha|
Nirvighnam kuru me deva sarvakaaryeshu sarvadaa||

 

   Praanaayaamam (adoration du souffle vital)
  
De la main droite avec le pouce, bouchez-vous la narine gauche respirer en faisant gonfler votre ventre, bloquez la respiration en récitant la Gayatri ou en comptant jusqu'à seize, relâchez par la bouche doucement jusqu'à être vide et le ventre creux. Répétez cette opération pour la narine droite vous pouvez aussi réciter ce mantra :

Om Namo bhagavate vaasudevaaya|
Om namashivaaya|
Om gam ganapataye namah|

   Vous pouvez répéter cette opération six fois si vous le désirez.

   Sankalpam  (le vœu/la détermination)
  
Prenez du riz sec et du safran une fleurs dans la main droite et couvrez-la de la main gauche. Pensez que vous allez vous engager fermement dans l’entreprise du Mahaganesha Homam, et que vous allez faire du mieux possible.
   Récitez ce mantra :

Om mamopaatta samasta duritakshayadvaaraa sri parameshwara prityartham shrii mahaaganapati prasaada siddhyartham adya shubhadine shubhamuhuurte sri mahaaganapati homakarma yathaashakti kariñye|

   Laisser tomber au pieds de la mûrti, ou le mandala ou le Homa Kundam les grains de riz et les fleurs.
   Prenez le Télpé (trois brins de chaque) ou de la poudre de curcuma ou du riz sec ou de la poudre rouge, des pétales de fleurs, puis tracez ces lignes de la façon indiqués ci-dessous dans le fond du Foyer (le Nord est en haut de l’image)

1 om brahmane namah|
2 om yamaaya namah|
3 om somaaya namah|
4 om rudraaya namah|
5 om vishnave namah|
6 om indraaya namah|

   Agni Pratishthaapanaa (installation du feu)
  
Prenez des pétales de fleurs, du riz sec que vous placez au milieu du Foyer et huit morceaux de camphre posés par-dessus, prenez un des huit bouts de camphre et allumez-le avec la lampe ; faites faire trois tour en faisant sonner la cloche de la main gauche autour du foyer dans le sens des aiguilles d’une montre pour le poser enfin sur les autres bouts de camphre, le feu Agni arrive. Faites de même avec l’encens, mais ne le mettez pas au Feu. Projetez trois gouttes d’eau et trois pincées de cendre.
   Bénissez les quatre directions avec des aspersions d’eau du sombou avec des brins de Télpé ou une fleur ; l’eau doit toucher les convives et vous-même. C’est comme une pluie protectrice, qui protège contre toute brûlure et accident du feu.
   Récitez :

Om bhuur bhuva suvarom

    Placez le bois sur le camphre et rajoutez-en s'il a du mal a prendre.
   Récitez :

Kravyaadamagnim prahinomi duuram yamaraajno gacchatu ripravaahah |
Ihaivaayamitaro jaatavedaa devebhyo havyam vahatu prajaanan |

   Versez huit gouttes de ghee qui doit être assez chaud dans le feu tandis que vous récitez ou lisez l'incantation suivante huit fois :

Om bhuurbhuvahsuvah svaahaa|

   Prenez trois brins de Télpé ou à défaut des fleurs ou de la poudre de curcuma ou du riz sec. Placez ou tracez comme indiqué ci dessous :

   Récitez ou lisez ceci :

adite'numanyasva| 
anumate'numanyasva|
sarasvate'numanyasva|
deva savitah prasuva|

   Priez maintenant Agni en surveillant que le feu soit vigoureux. Ajoutez quelques gouttes de ghee pour qu’il y ait toujours une flamme et un minimum de fumée. Attention toutefois de ne pas gaspiller le ghee car il est nécessaire pour les autre mantras.
   Dites l'incantation suivante :

Catvaari shringaastrayo asya paadaa dve shirse saptahastaaso asya |
Tridhaa baddho vrishabho roraviiti maho devo martyaam aavivesha |
Esa hi devah pradisho nu sarvaah puurvo hi jaatah sa u garbhe antah |
Sa vijaayamaanah sa janishyamaaah pratyanmukhaastishthati vishwatomukhah |
Praanmukho deva|
He agne|
Mamaabhimukho bhava|

 

   Dikpaalaka Pooja (rituel des directions)
  
Récitez ceci :

Om indraaya namah|
om agnaye namah|
om yamaaya namah|
om nirantaye namah|
om varushaaya namah|
om vaayave namah|
om somaaya namah|
om iishaanaaya namah|
om brahmane namah|
om seshaaya namah|
om agnaye namah|
om aatmane namah|

   Puis prenez une pincé de pétales de fleurs et des grains de riz sec, placez-les au bord extérieur du Foyer à l’est, au sud-est, au sud, au sud-ouest, à l’ouest, au nord-ouest, au nord et une au pied de la divinité, une au pied de la lampe, une dans le sombou et une dernière au milieu du feu ; ajoutez du ghee et du bois ; a présent le feu doit être vif.

   Poorvaangam (offrandes préliminaires)
  
Versez un peu de ghee du nord-ouest vers le sud-est et offrez cette prière pour Prajapati (ancêtre de tous les êtres), avec l'incantation suivante :

Om prajaapataya svaahaa|
Prajaapataya idam na mama|

   Faites pareillement du sud-ouest vers le nord-est et offrez cette prière pour Indra, avec l'incantation suivante :

Om indraaya svaahaa| indraayedam na mama|

   Offrez un peu de ghee à Agni au milieu du feu avec l'incantation suivante :

Om agnaye svaahaa| agnaya idam na mama|

   Offrez alors un peu de ghee au Soma (un dieu de l'alimentation et du bien-être) au nord-ouest du homa kundam  avec l'incantation suivante :

Om somaaya svaahaa| somaayedam na mama|

   Récitez ce mantra pour que Prajapati corrige les fautes lors du puja :

Aarambhaprabhrti etatkshanaparyantam madhye sambhaavita samasta dosha praayas’tchittaartham sarva praayas’tchittam hoshyaami|
Om bhuurbhuvassuvah svaahaa|
Prajaapataya idam na mama|

 

   Praana Pratishthaapanaa (invocation d'un dieu)
  
Ravivez le feu  avec du ghee et du bois. Maintenant nous devons appeler la déité dans l'idole et le feu.

Asya Shri mahaaganapati praanapratishthaapana mantrasya
Ganaka rishi nitchrid’gaayatrii chandah Shri mahaa ganapatirdevataa|

Glaam biijam|
Gliim shaktih|
Gluum kiilakam|
Gaam angushthaabhyaam namah|
Giim tarjaniibhyaam namah|
Guum madhyamaabhyaam namah|
Gaim anaamikaabhyaam namah|
Gaum kanishthikaabhaam namah|
Gah karatala karaprshthaabhyaam namah|
Gaam hrdayaaya namah|
Giim shirase svaahaa|
Guum shikhaayai vashat|
Gaim kavacaaya hum|
Gaum netratrayaaya vaushat|
Gah astraaya phat|
Bhuurbhuvassuvaromiti digbandhah|
Om aam hriim krom yam ram lam vam sham çam sam ham lham ksham|
Om hamsah so’ ham, so’ ham hamsah|
Shrii mahaaganapateh praana iha praanah|
Jiiva iha sthitah|

sarvendriyaani vaanmanashcaksuh shrotra jihvaaghraana praanaapaanavyaanodaanasamaanaah ihaivaagatya
sukham ciram tishthantu svaahaa|
saannidhyam kurvantu svaahaa|
asuné te punarasmaasu cakshuh punah praanamiha no dehi bhogam|
jyokpashyema suuryamuccarantamanumate mrilayaa nah swasti|
Aam hriim krom, krom hriim aam |
Aam hriim krom, krom hriim aam |
Aam hriim krom, krom hriim aam |
Om shrii mahaaganapati praanashaktyai namah|

   A présent faites un point de kumgon rouge sur la divinité, le homa kundam, la noix de coco et sur vous-même ainsi que les convives. 

   Uttaraa Puuja (les services annexes)

   Le feu
  
Allumez un camphre dans le timbalon et tournez en cercle trois fois autour du feu et/ou de la divinité dans le sens des aiguilles d’une montre, tout en faisant tinter la cloche de la mais gauche, en récitant :

Kart’puura niiraajanam darshayaami

Om gaam Ganapataye namah|
Niiraajanam samarpayaami|

   L’Eau
  
Aspergez légèrement  d’eau à l’aide d’une fleur trempé dans le sombou, trois fois : La dvinité et le Hama kundam en récitant :

Aacamaniyam samarpayaami
Om keshavaaya svaahaa|
Om naaraayanaaya svaahaa|
Om maadhavaaya svaahaa|

   L’ensemble des convives et l’officiant doivent boire trois gouttes dans le creux de la main droite.

   L’Air
  
Prenez trois bâtons d’encens neuf et allumez-les avec la lampe ou le Feu, ne soufflez pas dessus pour éteindre la flamme, faites un appel d’air avec la main (c’est un certain coup de main à prendre).
   Faites comme pour le camphre en disant :

Dhuubam aaghraapayaami

   La Terre
  
Normalement c'est la cendre qui représente la terre, mais pour cette occasion ce sera le riz blanc sec.
   Jetez trois pincées sur la divinité et/ou le Foyer et disant :

Om shri Bhumidevyéi namo namah/ Aksataan samarpayaami

   L’offrande des nourritures (plateau, riz au lait etc.)
  
Bénir avec le camphre et l’eau les aliments et offrandes : trempez des pétales dans l’eau du sombou, projetez-les aux pieds de la divinité et/ou Le Foyer ; réitérez l’opération mais projetez-les sur les offrandes, cassez le coco sur une roche ou avec le coôté non coupant d’un sabre à canne. Pour prendre le coup de main il faut trouver la nervure et frapper un bon coup ou deux, sec, au milieu.
   Le mantra à dire :

Naivedyam nivededayaami :
Om gam Ganapataye namah|
Naivedyam samarpayaami|

   Toutes les offrande connues
  
Dites :

Samastopacaara puujam samarpayaami

 

   Dasadha Vibhakta Moola Mantra (le mantra racine de dix)
  
A ce stade le Homam débute vraiment ; il faut que vous ayez assez de ghee et de bois.
   Après chaque stance versez un peu de Ghee et une pincée de graines ; si vous avez une partenaire c’est elle qui devra lancer les aksataan (grains secs).

Om svaahaa |
Om Shriim svaahaa |
Om Shriim hriim svaahaa |
Om Shriim hriim kliim svaahaa |
Om Shriim hriim kliim glaum svaahaa |
Om Shriim hriim kliim glaum gam svaahaa |
Om Shriim hriim kliim glaum gam ganapataye svaahaa |
Om Shriim hriim kliim glaum gam ganapataye Varavarada svaahaa |
Om Shriim hriim kliim glaum gam ganapataye Varavarada sarvajanam svaahaa |
Om Shriim hriim kliim glaum gam ganapataye Varavarada sarvajanam me vashamaanaya svaahaa svaahaa |

   Mahaganapati Mantras
  
Récitez quatre, huit, douze, vingt-et-une, vingt-huit, cent huit ou même mille huit fois les Noms de Shri Mahaaganapati en finissant par « Svaahaa ».
   Le dernier mantra doit finir par « Vausat ».
   Après chaque stance versez un peu de ghee et une pincée de graines.

   Litanie des cent huit noms :

1.        Om Gajaananaaya svaahaa 01
2.        Om Ganaadhyakshaaya svaahaa
3.        Om Vinaayakaaya svaahaa
4.        Om Vighnaraajaaya svaahaa/vausat 04
5.        Om Dvaiimaaturaaya svaahaa
6.        Om Sumukhâya svaahaa
7.        Om Pramukhaaya svaahaa
8.        Om Sanmukhaaya svaahaa/vausat 08
9.        Om Kôtine svaahaa
10.     Om Jñaanadiipaaya svaahaa 10
11.     Om Sukhanidhaye svaahaa
12.     Om Suradhyakshaaya svaahaa/vausat 12
13.     Om Surâribhide svaahaa
14.     Om Mahaaganapataye svaahaa
15.     Om Maanyaaya svaahaa
16.     Om Mahanmaanyaaya svaahaa
17.     Om Môdaatmajaaya svaahaa
18.     Om Puraanaaya svaahaa
19.     Om Purushaaya svaahaa
20.     Om Puushne svaahaa 20
21.     Om Punkarine svaahaa/vausat 21
22.     Om Punyakôte svaahaa
23.     Om Agraganyaaya svaahaa
24.     Om Agrapuujyaaya svaahaa
25.     Om Agragaamine svaahaa
26.     Om Mantrakôte svaahaa
27.     Om Tchaamiikaraprabhaaya svaahaa
28.     Om Sarvasmai svaahaa/vausat 28
29.     Om Sarvopaasyaaya svaahaa
30.     Om Sarvakartô svaahaa 30
31.     Om Sarvanetre svaahaa
32.     Om Sarvasiddhi pradaaya svaahaa
33.     Om Sarvasiddhaaya svaahaa
34.     Om Sarvavandyaaya svaahaa
35.     Om Mahaakaalaaya svaahaa
36.     Om Mahaabalaaya svaahaa
37.     Om Herambaaya svaahaa
38.     Om Lamba jatharaya svaahaa
39.     Om Hôsvagriivaaya svaahaa
40.     Om Mahodaraaya svaahaa 40
41.     Om Madotkataaya svaahaa
42.     Om Mahaviiraaya svaahaa
43.     Om Mantrine svaahaa
44.     Om Mangaladaaya svaahaa
45.     Om Pramatharcyaaya svaahaa
46.     Om Praajñaaya svaahaa
47.     Om Pramodaaya svaahaa
48.     Om Modakapriyaaya svaahaa
49.     Om Dhootimate svaahaa
50.     Om Matimate svaahaa 50
51.     Om Kaamine svaahaa
52.     Om Kapifhapriyaaya svaahaa
53.     Om Brahmatchaarine svaahaa
54.     Om Brahmaruupine svaahaa
55.     Om Brahmavide svaahaa
56.     Om Brahma vanditaaya svaahaa
57.     Om Jishnave svaahaa
58.     Om Vishnupriyaaya svaahaa
59.     Om Bhaktajiivitaaya svaahaa
60.     Om Jitamanmathaaya svaahaa 60
61.     Om Aiishvaryadaaya svaahaa
62.     Om Guhajyaayase svaahaa
63.     Om Siddha sevitaaya svaahaa
64.     Om Vighnakartre svaahaa
65.     Om Vighnahartre svaahaa
66.     Om Vishvanetre svaahaa
67.     Om Viraaje svaahaa
68.     Om Svaraaje svaahaa
69.     Om shriipataye svaahaa
70.     Om Vaakpataye svaahaa 70
71.     Om shriimate svaahaa
72.     Om shringaarine svaahaa
73.     Om shritavatsalaaya svaahaa
74.     Om shivapriyaaya svaahaa
75.     Om shiighrakaarine svaahaa
76.     Om shaasvataaya svaahaa
77.     Om shiva nandanaaya svaahaa
78.     Om Baloddhataaya svaahaa
79.     Om Bhakta nidhaye svaahaa
80.     Om Bhaagava gamyaaya svaahaa 80
81.     Om Bhavaatmajaaya svaahaa
82.     Om Mahate svaahaa
83.     Om Mangala daayine svaahaa
84.     Om Maheshaaya svaahaa
85.     Om Mahitaaya svaahaa
86.     Om Satyadharmine svaahaa
87.     Om Sadaadhaaraaya svaahaa
88.     Om Satyaaya svaahaa
89.     Om Satya parakramaaya svaahaa
90.     Om shubhaangaaya svaahaa 90
91.     Om shubhra dantaaya svaahaa
92.     Om shubhadaaya svaahaa
93.     Om shubha vigrahaaya svaahaa
94.     Om Pañca pantakaa naayine svaahaa
95.     Om Paarvatiipriya nandanaaya svaahaa
96.     Om Vishveshaaya svaahaa
97.     Om Vibudhaaraadhya padaaya svaahaa
98.     Om Vïravaraagragaaya svaahaa
99.     Om Kumaara guru vandyaaya svaahaa
100.  Om Kuñjaraasura bhañjanaaya svaahaa 100
101.  Om Vallabhaa vallabhaaya svaahaa
102.  Om Varaabhaya karambujaaya svaahaa
103.  Om Sudhaa kalasha hastaaya svaahaa
104.  Om Sudhaakara kalaadharaaya svaahaa
105.  Om Pañca hastaaya svaahaa
106.  Om Pradhaaneshaaya svaahaa
107.  Om Puraatanaaya svaahaa
108.  Om Varasiddhi vinaayakaaya vausat 108

   Uttaraangam
  
A chaque “svaahaa” versez du ghee et quelques graines.

Om prajaapate na tvadetaanyanyo vishvaa jaataani pari taa babhuuva|
Yatkaamaaste juhumastanno astu vayam syaama patayo rayiinaam|
svaahaa|
Prajaapataya idam na mama||

 Om bhuuh svaahaa|
Agnaya idam na mama||

 Om bhuvah svaahaa|
Vaayava idam na mama||

 Om suvah svaahaa|
Suuryaayedam na mama||

 Yadasya karmano'tyariiricam yadvaanyuunamihaakaram|
Agnishtat svishtakridvidvaan sarvam svishtam suhutam karotu svaahaa|
Agnaye svishtakrita idam na mama||

 Om bhuurbhuvassuvah svaahaa|
Prajaapataya idam na mama||

Anaajnaatam yadaajnaatam yajnasya kriyate mithu|
Agne tadasya kalpaya tvam hi vettha yathaatatham|
Svaahaa|
Agnaya idam na mama||

Purushasammito yajno yajnah purushasammitah|
Agne tadasya kalpaya tvam hi vettha yathaatatham|
svaahaa|
Agnaya idam na mama||

Yatpaakatraa manasaa diinadakshaa na|
Yajnasya manvate martaasah|
Agnishtaddhotaa kratuvidvijaanan|
Yajishtho devaan rituço yajaati|
Svaahaa|
Agnaya idam na mama||

Om bhuuh svaahaa|
Agnaya idam na mama||

Om bhuvah svaahaa|
Vaayava idam na mama||

Om suvah svaahaa|
Suuryaayedam na mama||

Asmin homakarmani madhye sambhaavita samasta mantralopa tantralopa kriyaalopa bhaktilopa shraddhaalopa niyamalopa nishthaalopa dravyalopaadi samasta dosha praayash’cittaartham sarva praayash’cittaahutim hoshyaami|

Om bhuurbhuvassuvah svaahaa|
Prajaapataya idam na mama||

Om shrii vishnave svaahaa|
vishnave paramaatmana idam na mama||

Om namo rudraaya pashupataye svaahaa|
rudraaya pashupataya idam na mama||

   Tarpanam (offrande du rafraîchissement)
  
Maintenant vous prenez une tasse de lait et une petite cuillère. Si vous n’en avez pas, prenez de l’eau de sombou. Déposez trois gouttes aux quatre coins dans le sens des aiguilles d’une montre. En faisant cela, dites quatre fois ce mantra :

Om Shriim hriim kliim glaum gam ganapataye varavarada sarvajanam me vashamaanaya svaahaa|
Om
shrii mahaaganapatim tarpayaami|

 

   Suddhaanna Bali (offrande à Balideva)
  
Offrez l’offrande de riz blanc cuit préparé au Deva Bali. ATTENTION CE RIZ NE DOIT PAS ÊTRE CONSOMMÉ.
   Préparez de la main droite six boulettes de la taille d’une grosse cuillérée. La première doit être mise à l’EST du homa kundam, puis une à l’OUEST, au NORD, au SUD et enfin deux de plus à l’EST.
   A chaque offrande dites ce mantra :

Om shrii mahaaganapati paarshadebhyo namah|
Balim samarpayaami|

   Vasordhaaraa
  
Prenez une grosse cuillère de ghee et, en récitant ce mantra, versez doucement. Les flammes doivent monter d’intensité et doivent être jaunes, sans fumée. Assurez-vous qu’il y ait du bois.

   Om sham ca me mayashca me priyam ca me'nukaamashca me kamashca me saumanasashca me bhadram ca me shreyashca me vasyashca me yashashca me bhagashca me dravinam ca me yantaa ca me dhartaa ca me kshemashca me dhritishca me vishvam ca me mahashca me samvicca me jnaatram ca me suushca me prasuushca me siiram ca me layashca martam ca me'mrtam ca me'yakshmam ca me'naamayacca me jiivaatushca me diirghaayutvam ca me'namitram ca me'bhayam ca me sugam ca me shayanam ca me suushaa ca me sudinam ca me||

   Poornaahuti
  
Placez au centre du feu une petite banane ou une cuillérée de riz au lait, rajoutez du bois par dessus et activez la flamme avec du ghee ; vous pouvez rajouter des pièces, du santal, un beignet, des fleurs, mais n’étouffez pas la flamme, assurez-vous que le Feu ait tout « mangé », ce qui est littéralement le cas.
   Avant, pendant ou après récitez ce mantra :

Om puurnaahutimuttamaam juhoti|
sarvam vai puu rnaahutih|
sarvamevaapnoti|
atho iyam vai puu rnaahutih|
asyaameva pratitishthati|
om puurnamadah puurnamidam puurnaatpuurnamudacyate|
puurnasya puurnamaadaaya puurnamevaavasishyate||

om shriim hriim kliim mahaaganapataye puurnaahutim samarpayaami|
om brahmaarpanam brahmahavir brahmaagnau brahmanaa hutam|
brahmaiva tena gantavyam brahma karma samaadhinaa||

   Méditation
  
Pensez au feu et méditez sur lui le temps qu’Il finisse de « manger ».
   Versez du ghee en récitant ce mantra :

Sapta te agne samidhah saptajihvaah sapta rshayassaptah dhaama priyaani|
Sapta hotraa sapta dhaatvaa yajantisaptayoniiraaprishnasvaa ghritena svaahaa|
Agnaye saptavata idam na mama||

   Prenez de l’eau du sombou est aspergez l’EST, l’OUEST, le SUD et le NORD de l’aire du sacrifice en récitant ce mantra :

Adite’nvamamsthaah|
Anumate’nvamamsthaah|
Sarasvate’nvamamsthaah |
Deva savitah praasaaviih|

   Rakshaa

   Maintenant prenez un peu de ghee dans une coupelle, une cuillérée à café suffit. Puis brûlez quelques herbes médicinales, du Télpé, du chiendent fin si vous en avez, et mélangez les cendres dans le fond de ghee de façon à voir un liquide noir. Déposez  à l’aide du doigt majeur droit un point sur votre front entre les sourcils et faites de même pour tous les convives.

   Udvaasana (fin de la cérémonie/séparation )

   Nous disons au revoir et à plus tard au Mahaadeva en lui faisant un cadeau rituel.

   Prenez dans chaque main une petite poignée de mélange de riz sec safrané, de pétales de fleurs et d’herbes médicinales, puis jetez le tout dans le feu. Refaites de même sur les divinités, les images et les objets du culte.

asmaanmuurteshca agneshca shriimahaaganapatim yathaasthaanam pratishthaapayaami|

   Maintenant, nous disons au revoir au Deva du Feu :

Agne naya supathaa raaye asmaan vishvaani deva vayunaani vidvaan| yuyodhyasmajuhuraanameno bhuuyishthaam te nama uktim vidhema|
Agnaye namah||

 

   Conclusion

   Pensez que vous n’êtes pas le connaisseur ni le connaissant, pensez que tout acte bon ou mauvais est connu de Govinda, l’âme suprême de tous les univers, résidence de tous les Deva et Mahadevas, que toute la connaissance, c’est lui, tous les sacrifices sont pour lui.

mantrahiinam kriyaahiinam bhaktihiinam hutaasana|
yaddhutam tu mayaa deva paripuurnam tadastu te||

praayashcittaanyashesaani tapah karmaatmakaani vai|
yaani tesaamashesaanaam shrii krishnasmaranam param||

shri Krishna, Krishna, Krishna |
kaayena vaacaa manasendriyairvaa buddhyaatmanaa vaa prakriteh svabhaavaat|
karomi yadyat sakala parasmai naaraayanaayeti samarpayaami||

   L’assemblée doit répéter en chœur :

Govinda ! Govinda ! Govinda !

 

   Nous remercions Notre Ministre de l’Âme et du mental : Srii Mahaganesha auquel nous avons rendu grâce par ce rituel :

Anena divya mangala homena bhagavaan sarvaatmakah shrii mahaaganapatih priiyataam| om tat sat|
Sarvam shrii krishnapanamastu|
Om shaantih, shaantih, shaantih |

Jay Mahaswamy ké ! Jay !
Jay Mahaswamy ké ! Jay !
Jay Mahaswamy ké ! Jay !

   Faites trois tours de l’aire du sacrifice dans le sens des aiguilles d’une montre, prosternez-vous trois fois (Anjali) et mangez le prasad des offrandes, si possible en partageant avec les convives ou les voisins.
   Faites une causerie, écoutez de la musique qui ne parle pas de sexe ou de parole insensées. Chantez des chansons dédiées à Shiva, Vishnu et tous les dieux, étudiez les textes sacré.


Retour à la page précédente

ACCUEIL

              
Proposé par FreeFind

- Annuaire
- Guide express
- Table des extraits sonores

- Table des extraits vidéo
- Archives
- Réunion - Métropole
- Sommaires :
              

- Forum      
- Chat
- Cartes virtuelles
- Interviews et dossiers
- Me contacter

- Mes partenaires
- Lettre d'information :
Abonnement
Désabonnement

- Lexique
- Prénoms indiens
- Prénoms musulmans
- Apprendre le tamoul
- Recettes
- Mettre un sari
- L'art du kolam

- L'art du mehndi
- Carrom ou billard indien

- Proverbes tamouls

- Prières hindoues

- Éditions virtuelles
- Vos articles
- Librairie

  Téléchargements gratuits : MP3, vidéos, thème de bureau, fonds d'écran, polices de caractères, prénoms, lexique...


 

 

 


Copyright © Philippe PRATX (Textes, enregistrements & photographies)