- Introduction
- Indo-Musulmans
  - Données socio-économiques

  - Culture au quotidien
  - Islam local
- Malbars, Tamouls
  - Tradition et renouveau
  - Pratiques religieuses
- Quel avenir ?
    

- Gros plans
  - Mosquées de la Réunion
  - Pondichériens
  - Temples et ashrams
  - Divinités
  - Marche sur le feu
  - Bal tamoul
  - Kâvadi
  - Dîpavalî
  - Karmon
  - Mariage tamoul
  - Musique et danse
- Visite rapide
  

- Pages bleues
- Achetez votre billet, louez une voiture...

AJOUTER
ce site à vos favoris

Remerciements

________________


_________________________


________________
 


HOPPERS (APPA)

  Le petit-déjeuner sri lankais n'a pas grand-chose à voir avec son équivalent français. Il s'agit d'un repas copieux, qui inclut souvent du riz ou des pains locaux. Parmi ceux-ci, les hoppers sont particulièrement populaires : de forme très incurvée de par leur mode de cuisson (dans un récipient métallique en forme de bol à deux anses), ils ressemblent à des crêpes dont le fond, au centre, est épais et moelleux, tandis que le pourtour élevé est fin, doré et croustillant. Traditionnellement, la cuisson se faisait en enfonçant  la poêle à hoppers dans les charbons de bois, de manière à bien répartir la source de chaleur.
   Au petit-déjeuner, on sert les hoppers avec des currys (de légumes, poissons...) et des sambols. Il est fréquent que le premier hopper soit proposé avec un œuf cuit en son centre.
   Les Sri Lankais consomment aussi une autre préparation "maison" appelée string hopper qui se présente sous forme de fins spaghettis de farine de riz enchevêtrés de manière à constituer une sorte de petite galette épaisse.


1 heure
+ 1 nuit de repos

                      


Assez difficile

                       


Peu coûteux

INGREDIENTS

Pour une vingtaine de hoppers

500 g de farine de riz
50 cl de lait de coco épais
20 cl de lait de coco léger
2 cuillerées à café de sucre
Huile

Sel


PREPARATION

    Dans un grand récipient, mélanger soigneusement la farine, le sucre et la levure dans le lait de coco léger.
   Couvrir d'un torchon humide et laisser reposer toute une nuit.
   La préparation devrait avoir doublé de volume. Ajouter le sel et le lait de coco épais de manière à obtenir une pâte à crêpe. Éviter les grumeaux.

   Préchauffer à feu moyen une poêle à hoppers dont la surface aura été huilée. Verser une cuillerée de pâte dans la poêle et, en maniant celle-ci, par ses deux anses (se protéger les mains pour ne pas se brûler), d'un mouvement circulaire, répartissez cette pâte tout autour jusqu'au sommet des bords.
   Replacer sur le feu et couvrir. La cuisson est d'à peu près 5 minutes : les bords doivent être croustillants et délicatement brunis.
   Retirer le hopper avec une spatule et recommencer l'opération.


   Comme pour les ingrédients spécifiques de certaines autres recettes, les poêles à hoppers doivent pouvoir se trouver dans des boutiques spécialisées (par exemple à Paris dans le quartier indien).
   Le hopper s'adapte facilement au petit-déjeuner occidental, voire au goûter, puisqu'il est délicieux également avec du sucre, du miel ou de la confiture.


Les recettes de Pridhip
Toutes les recettes

Retour à la page précédente

ACCUEIL

              
Proposé par FreeFind

- Annuaire
- Guide express
- Table des extraits sonores

- Table des extraits vidéo
- Archives
- Réunion - Métropole
- Sommaires :
              

- Forum      
- Chat
- Cartes virtuelles
- Interviews et dossiers
- Me contacter

- Mes partenaires
- Lettre d'information :
Abonnement
Désabonnement

- Lexique
- Prénoms indiens
- Prénoms musulmans
- Apprendre le tamoul
- Recettes
- Mettre un sari
- L'art du kolam

- L'art du mehndi
- Carrom ou billard indien

- Proverbes tamouls

- Prières hindoues

- Éditions virtuelles
- Vos articles
- Librairie

  Téléchargements gratuits : MP3, vidéos, thème de bureau, fonds d'écran, polices de caractères, prénoms, lexique...


 

 


Copyright © Philippe PRATX (Textes, enregistrements & photographies)