- Introduction
- Indo-Musulmans
  - Données socio-économiques

  - Culture au quotidien
  - Islam local
- Malbars, Tamouls
  - Tradition et renouveau
  - Pratiques religieuses
- Quel avenir ?
    

- Gros plans
  - Mosquées de la Réunion
  - Pondichériens
  - Temples et ashrams
  - Divinités
  - Marche sur le feu
  - Bal tamoul
  - Kâvadi
  - Dîpavalî
  - Karmon
  - Mariage tamoul
  - Musique et danse
- Visite rapide
  

- Pages bleues
- Achetez votre billet, louez une voiture...

AJOUTER
ce site à vos favoris

Remerciements

________________


_________________________


________________
 


ZEMBROCAL

"Attrape le zembrocal, rougail saucisses, carry volaille
Ni sar pic nic chemin volcan
Marmaille grouille zot' cal'basse
Si zot' y vé trouve in bon place
"

   Telles sont les premières paroles de la populaire chanson de Jules Joron, Pic nic chemin volcan (cliquez sur le titre pour en entendre l'introduction musicale, au format MP3). C'est dire si ce fameux zembrocal (ou encore "embrocal", "zambrocale", etc.) est un plat emblématique de ce qui passe pour une des activités les plus prisées des Réunionnais : le pique-nique.
   Mais ce mot zembrocal déborde à présent de beaucoup le simple cadre culinaire, puisqu'on l'utilise aussi bien pour parler de toutes sortes de mélanges, notamment celui que constitue ethniquement la population de l'île.
   L'origine du mot, qui désignait sans doute seulement les haricots rouges, reste inconnue et n'est probablement pas liée aux langues indiennes.


45 minutes

                     


Facile

                     


Bon marché

INGREDIENTS

600 g de riz
200 g de haricots rouges déjà cuits
200 g de boucané
1 oignon
10 gousses d'ail
5 clous de girofle
1 c à café de curcuma
1 branche de thym
Sel et poivre en grains
Huile


PREPARATION

   Laver le riz et l'égoutter. Réserver.
   Commencer par piler ensemble l'ail, le poivre, les clous de girofle et le sel ; émincer finement l'oignon.
   Faire chauffer un peu d'huile dans une marmite et y faire revenir les morceaux de boucané. Y ajouter le mélange d'aromates pilés ainsi que le curcuma et la branche de thym. Mélanger et laisser 1 minute à feu vif en tournant avec une spatule.
   Baisser le feu, ajouter ensuite les haricots rougesdéjà cuits, mélanger délicatement avec la spatule en évitant de démolir les haricots. Continuer à remuer à feu doux pendant 2 minutes.
   Verser le riz égoutté dans la marmite contenant les haricots et le boucané. Encore une fois, mélanger avec délicatesse. Recouvrir d'eau à niveau, porter à ébullition, puis laisser mijoter doucement jusqu'à bonne cuisson du riz (normalement 25 minutes environ). Si nécessaire; ajouter un peu d'eau et couvrir en cours de cuisson.


    A la place des haricots rouges, on peut utiliser bien sûr d'autres grains, notamment des lentilles ou des embrevattes. Et à la place du boucané, pourquoi pas de la poitrine de porc fumée ?
   Le zembrocal peut se consommer tel quel, comme un plat complet, mais les Réunionnais aiment bien l'associer au rougail saucisse.
   Et puis... si l'on apprécie le zembrocal en pique-nique comme se plaît à le dire la chanson, rien n'empêche de le savourer chez soi, qu'il s'agisse d'un "chez soi" réunionnais ou d'une bonne vieille table de campagne, au coin du feu, dans l'un ou l'autre hémisphère !


Les recettes de Pridhip
Toutes les recettes

Retour à la page précédente

ACCUEIL

              
Proposé par FreeFind

- Annuaire
- Guide express
- Table des extraits sonores

- Table des extraits vidéo
- Archives
- Réunion - Métropole
- Sommaires :
              

- Forum      
- Chat
- Cartes virtuelles
- Interviews et dossiers
- Me contacter

- Mes partenaires
- Lettre d'information :
Abonnement
Désabonnement

- Lexique
- Prénoms indiens
- Prénoms musulmans
- Apprendre le tamoul
- Recettes
- Mettre un sari
- L'art du kolam

- L'art du mehndi
- Carrom ou billard indien

- Proverbes tamouls

- Prières hindoues

- Éditions virtuelles
- Vos articles
- Librairie

  Téléchargements gratuits : MP3, vidéos, thème de bureau, fonds d'écran, polices de caractères, prénoms, lexique...


 

 


Copyright © Philippe PRATX (Textes, enregistrements & photographies)