- Introduction
- Indo-Musulmans
  - Données socio-économiques

  - Culture au quotidien
  - Islam local
- Malbars, Tamouls
  - Tradition et renouveau
  - Pratiques religieuses
- Quel avenir ?
    

- Gros plans
  - Mosquées de la Réunion
  - Pondichériens
  - Temples et ashrams
  - Divinités
  - Marche sur le feu
  - Bal tamoul
  - Kâvadi
  - Dîpavalî
  - Karmon
  - Mariage tamoul
  - Musique et danse
- Visite rapide
  

- Pages bleues
- Achetez votre billet, louez une voiture...

AJOUTER
ce site à vos favoris

Remerciements

________________


_________________________


________________
 





es principales communes du littoral réunionnais, ainsi que la ville du Tampon, comptent toutes au moins une mosquée sunnite. Les Chiites dionysiens disposent également de leur propre lieu de prière ainsi que, depuis 2000, les Chiites de Saint-Pierre. Il est à noter que la grande mosquée Noor-e-Islam, dans le cœur commerçant du chef-lieu, rue du Maréchal Leclerc, est la plus ancienne de France. Elle fut inaugurée, en effet, dès 1905. Depuis, le bâtiment a été reconstruit, la rue - anciennement dite "du Grand-Chemin" - a changé de nom, mais l’emplacement est demeuré.

   La plupart des mosquées sont ouvertes au public, qui pourtant prend rarement l’initiative de pénétrer en des lieux qui probablement l’intimident. Havres de paix au milieu du grouillement de la ville, elles sont avant tout les lieux privilégiés de la prière, mais aussi parfois de causeries religieuses. Je vous propose une rapide visite guidée de la mosquée de Saint-Pierre.

   Un premier édifice fut inauguré en 1913, rue des Bons Enfants; au début des années ’70, on érigea les actuels bâtiments, plus vastes, afin d’accueillir le nombre croissant de fidèles. Tout près : la médersa et le Centre Islamique, regroupant les ulémas de l’île, c’est-à-dire les théologiens chargés des programmes de l’enseignement religieux.

   De l’extérieur, la mosquée Atyaboul Massadjid - "la plus belle des mosquées" - conçue par Wladimir Fritzel, frappe par la sobriété de son architecture, la simplicité de ses lignes et de ses couleurs. Le blanc immaculé des murs répond aux couvertures de cuivre, brunies à présent, des parties hautes; la silhouette élancée des quarante-deux mètres du minaret voisine avec la rondeur du dôme principal. Quelques notes de verdure aux connotations méditerranéennes et, trois fois par jour, l’appel sonore du muezzin diffusé par de puissants haut-parleurs, viennent compléter le décor.

   A l’intérieur se dessinent différents espaces sur deux niveaux, entre lumière vive et pénombre apaisante. C’est ainsi que l’on trouve des bassins ou des robinets d’ablution, une grande salle permettant la réception de fidèles musulmanes pour les causeries religieuses… et surtout la grande salle de prière qui, dans son dépouillement sans austérité, n’est pas dépourvue d’une certaine majesté. Cette salle peut accueillir jusqu’à 2500 personnes - seulement 1200 pour la prière elle-même - et a été agrémentée de sculptures sur bois précieux et autres calligraphies reprenant des versets du Coran. Face à l’entrée, le mihrab d’okoumé, sorte de niche vide, a pour fonction d’indiquer la direction de la Kaaba sacrée. Tout à côté : le mimbar, chaire où se place l’imam pour diriger la prière

   Les décorations intérieures comme celles des portes extérieures sont l’œuvre de divers artistes, en particulier le sculpteur comorien Ali M’Lazindrou, M. Abdillah Roubbani et le grand calligraphe Abdoul Ghani Alani.

   La nouvelle mosquée "Mubarak" de Saint-Louis, inaugurée en octobre 2002, est assurément une des plus belles de l’île. L’ensemble des boiseries sculptées a été réalisé par des artisans en Tunisie : image de l’Islam sans frontière… Une mention particulière également pour la récente et lumineuse mosquée chiite de Duparc, à Sainte-Marie.

   Voici, pour terminer, la liste des treize mosquées sunnites de la Réunion : deux à Saint-Denis, la "Masdid Noor-e-Islam" de la rue Maréchal-Leclerc et la "Masdid al-Madina" de la rue de Lorraine ; une à Sainte-Marie ; à Saint-André, la "Ahsana-ul-Masâdid" ; à Saint-Benoît, la "Masdid Habibiyah" ;  trois au Port, la "Masdid-e-Kouba" de la rue Saint-Paul et la "Kheir-ul-Masâdid" de la rue Jeanne d’Arc, plus la mosquée comorienne "Masdid-el-Shaafei" ; à Saint-Paul, l’"Anwar-ul-Masâdid" ; à Saint-Louis, la "Masdid-Mubarak" ; à Saint-Pierre, l’"Attyab-ul-Masâdid" ; au Tampon, la "Masdid Noor-ul-Islam" ; à Saint-Joseph, la "Masdid Oomar-Farouq".

PHOTOS

Mosquées    Pondichériens   Temples & ashrams

Divinités   Marche sur le feu   Bal tamoul

Kâvadi   Dîpavalî   Karmon

Mariage tamoul   Musique & danse

ACCUEIL

              
Proposé par FreeFind

- Annuaire
- Guide express
- Table des extraits sonores

- Table des extraits vidéo
- Archives
- Réunion - Métropole
- Sommaires :
              

- Forum      
- Chat
- Cartes virtuelles
- Interviews et dossiers
- Me contacter

- Mes partenaires
- Lettre d'information :
Abonnement
Désabonnement

- Lexique
- Prénoms indiens
- Prénoms musulmans
- Apprendre le tamoul
- Recettes
- Mettre un sari
- L'art du kolam

- L'art du mehndi
- Carrom ou billard indien

- Proverbes tamouls

- Prières hindoues

- Éditions virtuelles
- Vos articles
- Librairie

  Téléchargements gratuits : MP3, vidéos, thème de bureau, fonds d'écran, polices de caractères, prénoms, lexique...


 

 



Copyright © Philippe PRATX (Textes, enregistrements & photographies)