- Introduction
- Indo-Musulmans
  - Données socio-économiques

  - Culture au quotidien
  - Islam local
- Malbars, Tamouls
  - Tradition et renouveau
  - Pratiques religieuses
- Quel avenir ?
    

- Gros plans
  - Mosquées de la Réunion
  - Pondichériens
  - Temples et ashrams
  - Divinités
  - Marche sur le feu
  - Bal tamoul
  - Kâvadi
  - Dîpavalî
  - Karmon
  - Mariage tamoul
  - Musique et danse
- Visite rapide
  

- Pages bleues
- Achetez votre billet, louez une voiture...

AJOUTER
ce site à vos favoris

Remerciements

________________


_________________________


________________
 


  

(2 : H à M)

Hasta : en danse classique indienne, geste des mains devenant mudrâ lorsqu’il est investi d’une signification religieuse. Mot sanskrit.

Illasi : graine de cardamome. Du tamoul êlarisi.

Jako (ou zako)(mot désignant le singe) : le jako malbar est un personnage jadis populaire à la Réunion, plus rare aujourd’hui, parcourant les rues en invoquant les dieux et réalisant diverses contorsions. Il est grimé et représenterait le fameux Hanumân, personnage important du Râmâyana.

Jacque (ou zak) : fruit du jacquier. Le ti-jacque est ce même fruit avant maturité. Mot tamoul emprunté par les Portugais.

Jamblon (ou zamblon) : nom d'un fruit. Du tamoul sambu ou djambu.

Kabarlon : fosse creusée devant un temple et où s'écoule le sang des sacrifices.

Kadou : moutarde (spécialement les graines, utilisées dans la préparation de divers plats). Du tamoul kadugu.

Kalianon : la cérémonie tamoule du mariage. Du tamoul kaliyanam.

Kalkin : boucle d'oreille traditionnelle portée par certains hommes malbars. Du tamoul kadukkan.

Kalou : représentation divine sous forme de pierre plantée; symbole religieux à rapprocher du lingam. Du tamoul kal ou kallu (pierre).

Kani : mot parfois utilisé dans le milieu tamoul pour désigner une jeune fille. Du tamoul kanni (jeune fille vierge).

Kap : cordelette rituelle portée au poignet par les hindous réunionnais à l'occasion de cérémonies telles que la marche sur le feu. La cérémonie de l'amarre-kap est celle au cours de laquelle le prêtre attache cette cordelette au poignet du pénitent. Du tamoul kâppu.

Karane : appellation populaire appliquée aux Indo-Musulmans chiites. Mot d'origine malgache.

Karlon : construction conique fleurie portée sur la tête par les fidèles à l’occasion de diverses cérémonies. Probablement du tamoul karagam (vase de terre ou de métal).

Karlon

Karlpoulon : camphre. On le brûle notamment au cours de la pûjâ. Du tamoul karuppûram. Aussi appelé sourdon.

Karmon : C'est l'héritier direct de la fête tamoule de Kâmadahana, connue sous le nom de Holi dans le nord de l'Inde. Cette fête jadis populaire est appelée aussi "carnaval tamoul". Voir le gros plans consacré à la musique et à la danse. De Kâma, le dieu hindou du Désir et de l’Amour.

Personnage du karmon

Karia : Nom souvent donné aux termites, en particulier sous leur forme volante. Du tamoul karèïyan.

Katti : grand sabre utilisé pour les sacrifices de cabris. Du tamoul katthi (couteau).

Kâvadi : mot tamoul désignant à l’origine une palanche (perche placée sur l’épaule et servant à porter deux fardeaux à ses extrémités). Transformé, il est porté par les " pénitents " de la Fête des Dix Jours, appelée aussi, justement, Kâvadi.

Kâvadi

Kini : assiette de cuivre, aussi appelée vatti. Du tamoul kinnam.

Kitaabs : livres religieux musulmans.

Kodi - kodimaram : mots tamouls. Le kodi signifie "drapeau". Le kodimaram ("mât du drapeau" en tamoul) est une représentation divine.

Kolam : mot tamoul. Dessin rituel tracé au sol, traditionnellement en Inde à l'aide de poudre de riz colorée. Exécuté sur le seuil de la maison, il est notamment un hommage à la déesse de la Prospérité, Lakshmî, que l'on invite ainsi chez soi. On trouve d'autres appellations en Inde : rangoli (notamment au Mahârâshtra), alpona au Bengale, sathia au Gujarât.

Kolvi : pierre approximativement cylindrique servant à moudre les épices et autres ingrédients en les écrasant sur le ammi. Du tamoul kulvi.

Kombou : trompe, instrument de musique à vent métallique, extrêmement rare à la Réunion. Mot tamoul (kombu).

Kâvadi

Koudam : récipient métallique utilisé à la Réunion surtout dans un contexte religieux, en particulier pour la confection du koumbam. Mot tamoul. On l’appelle aussi sembou.

Koumbam : représentation divine sous forme d’un koudam entouré de fils de coton, surmonté d’une noix de coco placée sur des feuilles (manguier et telpé) ; le tout est entouré d’une étoffe aux couleurs de la divinité représentée. Mot tamoul (kumbam).

Koumbam

Koungon : poudre rouge, à l’origine à base de safran mêlé d’alun et de jus de chaux, utilisée pour se marquer le front. Du tamoul kunkumam.

Kourbani : sacrifice animal (bœuf, cabri, mouton) chez les Indo-Musulmans. De l'arabe qurbani.

Kourta : longue tunique traditionnelle chez les Indo-Musulmans.

Kûtthu : mot tamoul désignant un spectacle théâtral populaire représenté dans les villages du Tamil Nâdu et s’inspirant des épopées traditionnelles autant que des faits quotidiens de la vie villageoise.

Lambrequin : décoration architecturale typique de la case créole et, selon certains, d’origine indienne.

Lambrequin

Langouti : vêtement d’origine indienne composé d’une étoffe attachée à la taille. Mot hindi.

Larson : sorte de bouillon épicé d’origine indienne. Du tamoul rasam.

Lingam : symbole shivaïte bien connu, d’aspect phallique, représentant notamment le pouvoir recréateur de Shiva.

Lois de Manou : ensemble de préceptes moraux, religieux, sociaux... traditionnels, remontant à un passé très lointain et dont l’esprit imprègne encore largement les mentalités en Inde ou, à un degré difficile à apprécier, à la Réunion.

Malbar : appellation populaire donnée à la plupart des Réunionnais d’origine indienne non musulmans.

Mandala : les mandala sont des figures géométriques complexes et sacrées, pouvant servir de support à la méditation ou de catalyseur pour les forces divines. Mot sanskrit.

Mandébom : c'est le mandapa, ou pavillon, de la langue sanskrite, c'est à dire un édifice religieux, proche du sanctuaire, destiné notamment aux rassemblements de fidèles (par exemple, à la Réunion, à l'occasion d'un mariage). Du tamoul mandabam.

Mangalion : bijou de mariage chez les Tamouls, équivalent de l'alliance catholique. Du tamoul mañgaliyam.

Mani : clochette de bronze utilisée au cours de la pûjâ. Mot tamoul.

Mantra : formule sacrée, investie d’un pouvoir d’ordre magique et souvent constituée à partir de la syllabe suprême, OM.

Maqbarah : cimetière musulman. Mot arabe.

Marlé : guirlande. Du tamoul mâlèï.

Marlépou : l'œillet ou la rose d'Inde, utilisé pour les offrandes dans les milieux populaires. Du tamoul mâlèï (guirlande) et pû (fleur).

Marmaille : enfant ; mot d’usage courant, créole d’origine française.

Massalé : poudre aromatique et épicée à base de cumin, graines de coriandre, de fenugrec, poivre, cardamome, cannelle, clous de girofle, graines de moutarde, muscade... Le cabri massalé est un cari dont cette poudre est un des ingrédients principaux. Du tamoul masâlèï.

Matalom : petit tambour. Du tamoul matthalam.

Médersa : école coranique.

Metti : anneau d’orteil destiné à l’homme, pour la cérémonie du mariage. Mot tamoul.

Mihrab : sorte de niche vide qui, dans la salle de prière de la mosquée, indique la direction de la Mecque.

Mimbar : dans la grande salle de la mosquée, chaire où l’imam s’installe pour diriger la prière.

Mindji : anneau d’orteil destiné à la femme, lors de la cérémonie du mariage et parfois conservé dans la vie quotidienne. Mot tamoul.

Monestarlon : saint des saints, partie du temple où est placée la statue divine. On trouve aussi le sens de pierre plantée sacrée. Du tamoul mûlasthâlam.

Mordlon : mot quelquefois utilisé pour désigner une bague. Probablement du tamoul môdhiram (bague).

Morlon : tambour à deux peaux, d’assez grande taille. Une peau de chèvre d'un côté, est frappée de la main; de l'autre côté une peau de bouc, plus épaisse, est frappée d'une baguette. Mot d'origine tamoule.

Moukouti : petit bijou de narine, dont la popularité dépasse de nos jours largement les limites de la communauté indo-réunionnaise. Mot tamoul, de muku : le nez.

Moultani : préparation culinaire (sorte de soupe), originaire de l'Inde du sud. De mulligatôni (peut-être du tamoul mulli, désignant une sorte de morelle ?).

Mourongue : arbuste (moringa oleifera) dont les fruits de forme allongée sont comestibles. Du tamoul murungeï.

Mourongue

Mudrâ : geste ou position de la main à signification symbolique, généralement religieuse. Mot sanskrit.

Mudrâ

Mûrti : statue ou image matérielle d’une divinité.


Pour voir à quoi ressemble l'alphabet tamoul, cliquez.


Lexique: pages 1, 2, 3.       Suite

  

Retour à la page précédente

              
Proposé par FreeFind

- Annuaire
- Guide express
- Table des extraits sonores

- Table des extraits vidéo
- Archives
- Réunion - Métropole
- Sommaires :
              

- Forum      
- Chat
- Cartes virtuelles
- Interviews et dossiers
- Me contacter

- Mes partenaires
- Lettre d'information :
Abonnement
Désabonnement

- Lexique
- Prénoms indiens
- Prénoms musulmans
- Apprendre le tamoul
- Recettes
- Mettre un sari
- L'art du kolam

- L'art du mehndi
- Carrom ou billard indien

- Proverbes tamouls

- Prières hindoues

- Éditions virtuelles
- Vos articles
- Librairie

  Téléchargements gratuits : MP3, vidéos, thème de bureau, fonds d'écran, polices de caractères, prénoms, lexique...


 

 



Copyright © Philippe PRATX (Textes, enregistrements & photographies)