Mehndi, tatouage temporaire

Présentation   Technique   Infos pratiques   Vidéo

TECHNIQUE ET MOTIFS


En partenariat avec :
              
   et  
 

     Si l'on veut pratiquer le tatouage temporaire au henné, on peut au choix acheter des kits tout prêts ou procéder de façon plus traditionnelle, en préparant la pâte nécessaire et même en confectionnant le cône utilisé pour l'application.

   Préparation de la pâte :
   L'ingrédient de base est la poudre de henné qu'il faut choisir très fine, verte et odorante. Nous donnons ici une recette et des variantes pour la préparation de la pâte. Selon les régions du monde, les traditions familiales ou les individus, ces variantes peuvent se décliner encore à l'infini.

   Matériel : un bol, une cuillère à soupe, éventuellement un fouet et un tamis très fin (non nécessaire si la poudre est de qualité), un cône d'application (voir fabrication plus bas).
   Ingrédients : une cuillerée à soupe de poudre de henné, un bol de thé, de café ou d'eau chaude (éventuellement mélangé à du jus de citron), une demi cuillerée à café de sucre (facultatif), huile essentielle de clou de girofle (ou de camphre, de lavande, d'eucalyptus...).
   Méthode : 1) Verser la cuillerée à soupe de poudre de henné dans le bol.
                     2) Ajouter (facultativement) le sucre.
                     3) Commencer par ajouter une cuillerée à soupe de thé tiède mélangé à du jus de citron. Ce liquide doit être très fluide, sans éléments solides. Mélanger soigneusement, jusqu'à obtention d'une pâte épaisse et homogène, en tournant toujours dans le même sens.
                     4) Ajouter progressivement du thé pour aboutir à une pâte de la consistance du dentifrice.
                     5) Laisser reposer au moins cinq heures. (NB : Certains conseille de placer la pâte au réfrigérateur, d'autres le déconseillent...).
   Attention : en préparant cette pâte, vous manipulez une substance fortement colorante... Attention aux taches, notamment sur la peau. Pensez par exemple à utiliser des gants en caoutchouc.

   Fabrication du cône :
  
Pour appliquer cette pâte sur la peau (voir ci-dessous), on utilisera un cône que l'on peut confectionner soi-même. En voici le schéma de fabrication :


   Dessin des motifs :
  
Les motifs seront tracés sur une peau sèche et parfaitement nettoyée.
   Le choix du motif sera d'abord fait en fonction de votre maîtrise et de la complexité du dessin. Si vous débutez, optez plutôt pour la simplicité. Bien sûr, si vous en avez la possibilité, faites-vous aider par une personne plus expérimentée.
   Tracez ce motif sur la peau - choisissez judicieusement votre point de départ - en appliquant la pâte grâce au cône, qu'il s'agit de presser délicatement pour en extraire un fin ruban : appuyez l'extrémité du cône sur la peau, là où la pâte doit être appliquée, et pressez très légèrement entre le pouce et l'index tenus à 5 ou 6 mm de cette extrémité ; relever délicatement le cône : la pâte doit en sortir comme un fin ruban.
   Evitez le desséchement de la pâte ; pour ce faire, tamponnez-la avec un coton imprégné d'huile.
   Les mains sont la partie du corps traditionnellement privilégiée pour l'application du henné, et nous donnons ici des exemples de motifs adaptés aux mains. Les pieds et les chevilles sont également très propices au mehndi... et finalement, si on le souhaite, toute partie de l'anatomie peut plus ou moins se prêter à cet art. Le sens du bon goût devrait suffire à guider les adeptes de ce tatouage temporaire. Quoi qu'il en soit, selon les parties du corps, la peau est plus ou moins adaptée à recevoir le mehndi : la paume des mains et la plante des pieds sont les plus appropriées.
   Il existe une infinie variété de motifs, typiques de certaines cultures ou résolument novateurs. Sur Internet ou dans des livres spécialisés, vous trouverez de nombreux modèles ou sources d'inspiration, jusqu'au jour où vous préférerez peut-être créer vos propres dessins et improviser...
   Voici quelques motifs, grandeur nature, proposés sur le site de Jane Dominguez (merci de le visiter en cliquant ici) et reproduits avec son autorisation :

1  -  2  -  3  -  4   -  5  -  6  -  7  -  8

   ... Ainsi qu'un motif pour pied et deux photographies fournis par Ann George (voir son site en cliquant ici) :

                         

  Pour finir :
   Le tatouage au henné est temporaire, certes, mais il demeurera visible jusqu'à trois semaines si vous avez pris soin de respecter les principes suivants :
      1) Laisser le motif de pâte appliqué sur la peau au moins pendant trois heures. L'idéal est de conserver la pâte toute une nuit, protégée par un fin tissu (gaze...) humidifié traditionnellement de jus de citron légèrement sucré.
      2) Enlever la pâte en la grattant et en terminant à l'aide d'un coton imbibé d'huile (huile d'olive de préférence).
      3) Humidifier le mehndi deux fois par jour en y appliquant encore un peu d'huile (d'olive...).
   Si au contraire vous souhaitez faire disparaître plus rapidement le motif, utilisez un bon savon de Marseille, et frottez fort ! L'opération devra être répétée à maintes reprises. Le recours aux produits chlorés pourrait être une solution, mais, pour des raisons de sécurité, il vaut bien évidemment mieux l'éviter.

Retour à la page précédente

ACCUEIL

AJOUTER
ce site à vos favoris

AWARDS
- Voir les récompenses de ce site


Remerciements

Nos Partenaires

Assurances La Réunion