- Introduction
- Indo-Musulmans
  - Données socio-économiques

  - Culture au quotidien
  - Islam local
- Malbars, Tamouls
  - Tradition et renouveau
  - Pratiques religieuses
- Quel avenir ?
    

- Gros plans
  - Mosquées de la Réunion
  - Pondichériens
  - Temples et ashrams
  - Divinités
  - Marche sur le feu
  - Bal tamoul
  - Kâvadi
  - Dîpavalî
  - Karmon
  - Mariage tamoul
  - Musique et danse
- Visite rapide
  

- Pages bleues
- Achetez votre billet, louez une voiture...

AJOUTER
ce site à vos favoris

Remerciements

________________


_________________________


________________
 


PAYASSAM

  Le payassam (mot tamoul) est une préparation fréquente en Inde du Sud. Il est également préparé à la Réunion, chez les habitants d'origine indienne, où il est servi en particulier à la fin des grands repas communautaires au temple, parfois accompagné d'aplons (voir le lexique). C'est une sorte de crème épaisse et sucrée agrémentée de divers ingrédients aromatiques et servie chaude. La base peut en être du riz, des vermicelles (notre recette), du sagou (féculent obtenu à partir de certains palmiers), du manioc.


45 minutes

                       


Assez facile

                       


Moyen

INGREDIENTS

60 cl de lait entier
1/4 litre de lait de coco
100 g de vermicelles fins
75 g de sucre
1 c. à soupe de ghee (ou, à défaut, de beurre)
15 noix de cajou non grillées et non salées
30 g de raisins secs trempés
1/2 c. à café de cardamome réduite en poudre
1/2 c. à café de cannelle en poudre


PREPARATION

   Dans uns casserole, faire bouillir le lait, maintenir ensuite sur le feu sans cesser de tourner, jusqu'à ce que le lait soit réduit d'un quart environ.
   Faire chauffer le ghee dans une poêle ; y faire revenir les noix de cajou hachées grossièrement et les raisins secs. Retirer les fruits et les réserver.
   Dans ce même ghee, faire rapidement sauter les vermicelles. Les verser ensuite dans le lait, porter à ébullition et faire cuire en tournant. L'ensemble doit avoir une consistance épaisse.
   Ajouter le lait de coco et le sucre, prolonger la cuisson quelques minutes sans cesser de tourner, jusqu'à ce que les vermicelles soient très tendres. Le mélange doit avoir maintenant une consistance assez crémeuse. Retirer du feu.
   Ajouter les noix de cajou, les raisins, la cardamome et la cannelle. Bien mélanger.
   Servir dans des verres ou des coupes où l'on pourra "boire" directement le payassam.


   Il est à noter que le payassam, qui peut finalement être considéré comme un dessert, peut aussi être servi bien frais. En Inde, il semblerait qu'une tradition veuille que les convives chantent après avoir mangé cette douceur.


Les recettes de Pridhip
Toutes les recettes

Retour à la page précédente

ACCUEIL

              
Proposé par FreeFind

- Annuaire
- Guide express
- Table des extraits sonores

- Table des extraits vidéo
- Archives
- Réunion - Métropole
- Sommaires :
              

- Forum      
- Chat
- Cartes virtuelles
- Interviews et dossiers
- Me contacter

- Mes partenaires
- Lettre d'information :
Abonnement
Désabonnement

- Lexique
- Prénoms indiens
- Prénoms musulmans
- Apprendre le tamoul
- Recettes
- Mettre un sari
- L'art du kolam

- L'art du mehndi
- Carrom ou billard indien

- Proverbes tamouls

- Prières hindoues

- Éditions virtuelles
- Vos articles
- Librairie

  Téléchargements gratuits : MP3, vidéos, thème de bureau, fonds d'écran, polices de caractères, prénoms, lexique...


 

 


Copyright © Philippe PRATX (Textes, enregistrements & photographies)